In­dus­tries de dé­fense

DSI - - INDUSTRIES DE DÉFENSE -

Air­bus

L’AVION DE COM­BAT EU­RO­PÉEN PREND DE LA VI­TESSE

Évo­qué de­puis quelques mois (voir DSI no 129), le pro­jet d’un nou­vel ap­pa­reil de com­bat eu­ro­péen – ini­tia­le­ment ger­ma­no-es­pa­gnol – prend de la vi­tesse, la France sem­blant avoir été convain­cue. Pa­ris et Ber­lin ont donc an­non­cé le 13 juillet leur in­ten­tion de col­la­bo­rer sur ce pro­jet, de même que sur une ver­sion mo­der­ni­sée du Tigre, des ar­me­ments air-sol, les drones ou en­core les chars de ba­taille. Con­crè­te­ment, il s’agi­rait d’une com­bi­nai­son d’ap­pa­reils pi­lo­tés et non pi­lo­tés des­ti­nés au rem­pla­ce­ment des Ra­fale et Ty­phoon. Si peu de dé­tails ont été don­nés sur les ap­pa­reils ou leur date d’en­trée en ser­vice, une feuille de route se­ra pu­bliée mi-2018. Ma­ni­fes­te­ment, le concept ac­tuel­le­ment évo­qué semble por­ter une grande at­ten­tion aux ques­tions liées au par­tage de l’in­for­ma­tion, au coeur des pré­oc­cu­pa­tions du SCAF/ FCAS fran­co-bri­tan­nique. Reste donc à voir si ce der­nier in­té­gre­ra – ou pas – le pro­jet d’air­bus.

Bel­gique

DES AN­NONCES, MAIS PAS DE CONTRATS

Le mi­nistre belge de la Dé­fense a si­gné avec la France une dé­cla­ra­tion d’in­ten­tion por­tant sur l’achat de 60 Ja­guar et 417 Grif­fon, en ap­pli­ca­tion de la « Vi­sion stra­té­gique » dans la­quelle le programme SCOR­PION était dé­jà men­tion­né (voir DSI no 125). Pour Bruxelles, « l’ob­jec­tif est d’éta­blir un par­te­na­riat fon­dé sur des vé­hi­cules de com­bat fran­çais et belges iden­tiques », les en­gins de­vant en­trer en ser­vice entre 2025 et 2030 en rem­pla­ce­ment de Pi­ran­ha IIIC… qui au­ront alors moins de 20 ans de ser­vice. Le contrat, qui n’est pas en­core si­gné, au­ra une va­leur d’en­vi­ron 1,1 mil­liard d’eu­ros. Reste à voir ce qu’il re­cou­vri­ra pré­ci­sé­ment, que ce soit concer­nant les mu­ni­tions (en l’oc­cur­rence les MMP de­vant équi­per les Ja­guar) ou les sys­tèmes de com­mu­ni­ca­tion. La Bel­gique a éga­le­ment an­non­cé un ap­pel d’offres pour 199 Light Troop Trans­port Ve­hicles, des­ti­nés aux forces spé­ciales et aux pa­ras-com­man­dos, pour un mon­tant de 63,3 mil­lions d’eu­ros. Les

pre­miers en­gins en­tre­raient en ser­vice à par­tir de 2019. Par ailleurs, le nombre de can­di­dats au rem­pla­ce­ment des F-16 di­mi­nue en­core. Après Boeing, c’est au tour de Saab de se re­ti­rer, es­ti­mant que les lo­giques de vente et de par­te­na­riat d’état à État au cours de la car­rière opé­ra­tion­nelle ne sont pas adap­tées. Dès lors, c’est bien à un match entre le F-35 et le Ra­fale que l’on as­sis­te­ra : si le Ty­phoon est tou­jours dans la course, son manque de po­ly­va­lence ap­pa­raît comme pro­blé­ma­tique au re­gard des de­mandes belges.

Eu­ro­figh­ter NOU­VELLES D’OMAN… … ET D’AU­TRICHE

Les quatre pre­miers Ty­phoon, sur les neuf mo­no­places et trois bi­places com­man­dés, ont été li­vrés au Sul­ta­nat d’oman le 22 juin. Mais cette bonne nou­velle pour Air­bus a été sui­vie d’une autre : l’au­triche a an­non­cé vou­loir re­ti­rer du ser­vice ses 15 Ty­phoon, consi­dé­rés comme éco­no­mi­que­ment dis­pen­dieux au re­gard du reste de leur car­rière, sa­chant que les Saab 105 ser­vant aux mis­sions d’ap­pui aé­rien rap­pro­ché vont éga­le­ment quit­ter le ser­vice. Les deux types se­raient alors rem­pla­cés par un nou­vel avion, qui pour­rait être le Gri­pen E/F ou le F-16. Les ap­pa­reils au­tri­chiens, de la Tranche 1, n’avaient pas de fonc­tion air-sol et avaient été tou­chés par des pro­blèmes struc­tu­rels ré­sul­tant de l’usage d’un ri­ve­tage inap­pro­prié, ré­dui­sant de 2 000 heures de vol (sur 6 000) leur du­rée de vie. L’affaire au­tri­chienne pour­rait in­fluen­cer la Bel­gique, mar­ché sur le­quel Eu­ro­figh­ter s’est éga­le­ment po­si­tion­né.

FAMA LE NOU­VEAU PAMPA AR­RIVE

La Fá­bri­ca Ar­gen­ti­na de Aviones (FAMA) a ef­fec­tué le roll-out du pre­mier IA-63 Pampa III de pro­duc­tion. Le pre­mier vol du pro­to­type avait eu lieu en août 2015. Le pe­tit bi­place d’en­traî­ne­ment est pro­pul­sé par un ré­ac­teur Ho­ney­well TFE731-40 et est do­té d’un cock­pit tout écrans, de même que

d’une avio­nique four­nie par El­bit. Un pre­mier lot de trois ap­pa­reils a dé­jà été com­man­dé par la force aé­rienne ar­gen­tine, qui en­tend dis­po­ser à terme de 18 Pampa III. Elle a éga­le­ment cher­ché à ac­qué­rir 22 exemplaires de sa ver­sion d’at­taque au sol, L’IA-63GT, mais n’a pas ob­te­nu le bud­get né­ces­saire.

Ray­theon GROS CONTRATS EN VUE EN POLOGNE

C’est fi­na­le­ment la firme amé­ri­caine qui a rem­por­té la mise : Var­so­vie a pro­fi­té du pas­sage de Do­nald Trump dé­but juillet pour si­gner un mé­mo­ran­dum avec Wa­shing­ton por­tant sur l’achat de deux sys­tèmes de dé­fense aé­rienne. D’une part, huit bat­te­ries Pa­triot, dans une confi­gu­ra­tion iden­tique à celle ac­tuel­le­ment uti­li­sée par L’US Ar­my et qui se­ra « po­lo­ni­sée », pour un mon­tant es­ti­mé à 7,6 mil­liards de dol­lars. La pre­mière bat­te­rie se­ra li­vrée en 2022. D’autre part, le programme Wis­la, pour un sys­tème de moyenne por­tée ayant des ca­pa­ci­tés an­ti­mis­siles, ba­sé sur une com­bi­nai­son de ra­dars AESA et le Sky­cep­tor, nom com­mer­cial du Stun­ner pré­sent dans le sys­tème an­ti-ro­quettes is­raé­lien « Fronde de Da­vid » et qui est pro­po­sé sur le mar­ché par Ray­theon et Ra­fael.

Lock­heed Mar­tin LE F-35 PLUS CHER

La flotte mon­diale de F-35 a pas­sé le cap des 100 000 heures de vol. Bien qu’of­fi­ciel­le­ment opé­ra­tion­nel de­puis juillet 2015 dans le Ma­rine Corps, ses es­sais se pour­suivent dans le même temps, no­tam­ment pour va­li­der la confi­gu­ra­tion fi­nale du lo­gi­ciel Block 3F ou en­core l’usage du F-35B de­puis des pistes dé­gra­dées. Ces nou­velles plu­tôt po­si­tives sont ce­pen­dant as­som­bries par la pu­bli­ca­tion du der­nier Se­lec­ted Ac­qui­si­tion Re­port (SAR)

par le Pen­ta­gone. Ce der­nier es­time que le coût to­tal du programme va aug­men­ter de 7 %, pas­sant à 406,5 mil­liards de dol­lars – soit 27 mil­liards de dol­lars de plus –, ce qui n’est que par­tiel­le­ment dû à la vo­lon­té du DOD d’ache­ter 13 F-35B sup­plé­men­taires pour les Ma­rines. Les coûts sont éga­le­ment im­pu­tables à un éta­le­ment du programme : L’US Air Force n’en­tend plus ac­qué­rir an­nuel­le­ment que 60 ap­pa­reils, contre 80 pré­cé­dem­ment. La pro­duc­tion ces­se­ra ain­si en 2044 plu­tôt qu’en 2038 comme ini­tia­le­ment en­vi­sa­gé. La der­nière cause de cette en­vo­lée est liée… à l’aug­men­ta­tion du prix uni­taire lui-même. L’ac­tuel SAR es­time en ef­fet le coût d’un F-35A, mo­teur com­pris, à 111,3 mil­lions et ce­lui d’un F-35C à 112,4 mil­lions.

PAS DE CHANCE EN INDE Si­kors­ky

Il est as­sez fré­quent que des né­go­cia­tions conduites avec l’inde, y com­pris jus­qu’à des étapes avan­cées, s’in­ter­rompent bru­ta­le­ment. Si­kors­ky en a fait l’ex­pé­rience, lors­qu’un fu­tur contrat por­tant sur 16 hé­li­co­ptères pour le­quel le S-70 avait été sé­lec­tion­né a été an­nu­lé. L’in­con­vé­nient pour l’hé­li­co­pté­riste ré­side dans le fait que 124 autres ma­chines au­raient pu être construites sous li­cence – avec les risques spé­ci­fiques à l’inde que ce­la com­porte. Si Del­hi a an­non­cé qu’un nou­veau programme al­lait être lan­cé, sa ma­rine se voit obli­gée de conti­nuer à opé­rer les vieux Sea King.

Tuz­la Na­val Shipyard LES IS­TAN­BUL SUC­CÈDENT AUX ADA

Le Ki­na­lia­da, qua­trième et der­nière cor­vette du type Ada (classe Hey­be­lia­da) a été lan­cée le 3 juin. Ces bâ­ti­ments de 2 400 t vont cé­der la place à une va­riante, cette fois qua­li­fiée de fré­gate, la classe Is­tan­bul, qui com­por­te­ra quatre uni­tés. L’is­tan­bul, tête de classe, a été mis sur cale le même jour, la pre­mière dé­coupe de tôle ayant eu lieu en jan­vier 2017, et de­vrait en­trer en ser­vice en 2021. Com­pa­ra­ti­ve­ment aux Ada, les Is­tan­bul dé­pla­ce­ront 600 t de plus et se­ront plus longs de 14 m. Ils re­pré­sentent la deuxième phase du pro­jet Mil­gem, la troi­sième étant consti­tuée par la TF-2000, une fré­gate de dé­fense aé­rienne.

Le nou­veau pro­jet peut-il au­gu­rer une stan­dar­di­sa­tion des flottes de com­bat eu­ro­péennes ? (© Eu­ro­figh­ter)

Le Pampa III conserve la confi­gu­ra­tion gé­né­rale de L’IA-63, mais est construit à neuf. (© Ar­gen­ti­na MOD)

Tir d’es­sai d’un mis­sile Stun­ner, com­po­sant de la « Fronde de Da­vid ». (© MDA)

Les Sea King in­diens sont en­core loin de la re­traite… (© DOD)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.