ESPAGNE

Voi­tures bé­liers, en­core…

DSI - - EN PARTENARIAT AVEC -

Ce nou­veau type de me­nace, dé­jà uti­li­sé à cinq re­prises en Europe de­puis un an (à Nice, Londres, Ber­lin, Stock­holm et main­te­nant Bar­ce­lone), qui em­ploie les moyens les plus som­maires, sans réelle pla­ni­fi­ca­tion ni en­traî­ne­ment, est dif­fi­cile à pré­ve­nir… → 17/08 : Quinze morts et 125 bles­sés dans deux at­ten­tats suc­ces­sifs à la voi­ture bé­lier en Ca­ta­logne. En fin d’après-mi­di, un in­di­vi­du au vo­lant d’une four­gon­nette a fon­cé sur les Ram­blas, l’ave­nue la plus tou­ris­tique de Bar­ce­lone, fai­sant 14 morts et une cen­taine de bles­sés (dont 26 Fran­çais). Le conduc­teur a pris la fuite à pied. Quelques heures plus tard, juste après mi­nuit, une nou­velle at­taque sur le même mode opé­ra­toire a été en­rayée à Cam­brils, à 120 km au sud de Bar­ce­lone. Là, une Au­di A3 a tué une per­sonne et en a bles­sé au moins cinq autres, avant de per­cu­ter un vé­hi­cule de la po­lice ca­ta­lane. Une fu­sillade a alors écla­té, où quatre des cinq « ter­ro­ristes pré­su­més » à bord du vé­hi­cule ont été tués sur le coup ; le der­nier, griè­ve­ment bles­sé, est mort quelques mi­nutes plus tard. Cer­tains d’entre eux por­taient de fausses cein­tures d’ex­plo­sifs. Ce double at­ten­tat, re­ven­di­qué par L’EI, a été per­pé­tré par six Ma­ro­cains âgés de 17 à 24 ans ayant gran­di en­semble dans la pe­tite ville ca­ta­lane de Ri­poll. Tous ont été tués par la po­lice, puisque l’at­ta­quant de Bar­ce­lone (Younes Abouyaa­qoub, un Ma­ro­cain de 22 ans) a été re­con­nu et abat­tu quatre jours plus tard à Su­bi­rats. Par ailleurs, une ex­plo­sion sur­ve­nue la veille dans une mai­son d’al­ca­nar (au sud de Bar­ce­lone), où 120 bon­bonnes de gaz ont été re­trou­vées, lais­sait pen­ser (ce qui a été confir­mé par l’en­quête) qu’une at­taque de plus grande en­ver­gure était pré­vue, em­pê­chée par cette ex­plo­sion. La­quelle au­rait conduit les ter­ro­ristes pré­su­més à adop­ter dans la pré­ci­pi­ta­tion le mode opé­ra­toire des voi­tures bé­liers… La po­lice pré­ci­sait alors que des traces de TATP (le type d’ex­plo­sif uti­li­sé par L’EI) avaient été re­trou­vées dans la mai­son qui avait ex­plo­sé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.