DROIT DES ANI­MAUX : COM­MENT AGIR ?

6 IDÉES POUR FAIRE BOU­GER LES CHOSES

Esprit Veggie - - Sommaire - PAR ANAÏS BOC­QUET

Mi­li­ter c’est ac­ces­sible, chan­ger les choses c’est pos­sible! Pour dé­fendre la cause animale, plu­sieurs types d’ac­tion existent : ma­ni­fes­ter, trac­ter, in­ter­pel­ler, ou en­core si­gner des pé­ti­tions. Vous aus­si, vous pou­vez vous en­ga­ger dans ce com­bat qui n’est pas per­du d’avance. Es­prit Veggie vous dé­voile quelques idées pour faire avan­cer le dé­bat.

Le vent du mi­li­tan­tisme pour le droit des ani­maux s’est le­vé en France de­puis dé­jà quelques an­nées. Grâce au tra­vail in­tense des as­so­cia­tions en fa­veur de la cause animale, le dé­bat s’im­pose par­tout. On ne compte plus le nombre d’ar­ticles, de do­cu­men­taires té­lé­vi­sés, de lettres ou­vertes si­gnées par plu­sieurs per­son­na­li­tés en fa­veur de la dé­fense des ani­maux : les médias se sont dé­ci­dé­ment ap­pro­priés le su­jet et il était temps ! Les es­prits se sont sen­si­bi­li­sés et les men­ta­li­tés ont quelque peu évo­lué même si nous ai­me­rions que ce­la aille plus vite. In­con­tes­ta­ble­ment, il est plus fa­cile de se re­ven­di­quer au­jourd’hui comme vé­gé­ta­rien ou ve­gan sans pour au­tant pas­ser pour le hip­pie de ser­vice, et sur­tout, il est plus ai­sé de vivre plei­ne­ment ce choix tant l’offre ali­men­taire al­ter­na­tive s’est dé­ve­lop­pée.

Dans le même temps, la consom­ma­tion de viande a été mul­ti­pliée par trois de­puis les an­nées 50 et l’in­dus­tria­li­sa­tion de notre ali­men­ta­tion a de nom­breuses consé­quences né­fastes sur notre san­té et notre en­vi­ron­ne­ment. Pour conti­nuer à faire bou­ger les lignes, il nous reste dé­ci­dé­ment du tra­vail ! Voi­ci quelques ac­tions ac­ces­sibles à tous, pour par­ti­ci­per de près ou de loin à ce mou­ve­ment de fond et dé­fendre les va­leurs qui nous tiennent à coeur.

Sou­te­nir des or­ga­ni­sa­tions : faire un don à des as­so­cia­tions

C’est un geste simple mais c’est un bon dé­but ! Les as­so­cia­tions de pro­tec­tion animale fonc­tionnent sou­vent, prin­ci­pa­le­ment, grâce aux dons de leurs adhé­rents. Grâce à ces fonds, des em­plois se crée et les ac­tions s’ins­tallent du­ra­ble­ment dans le temps. Bien sûr, on pour­rait faire plus mais c’est dé­jà bien et, sur­tout utile.

faire pres­sion : Si­gner des pé­ti­tions

Plus les si­gna­taires sont nom­breux, plus les voix se font en­tendre, et plus les chan­ge­ments sont ame­nés à se faire ! L’as­so­cia­tion L214 qui a lan­cé et lance tou­jours de nom­breuses pé­ti­tions no­tam­ment en ligne, n’hé­site plus à crier vic­toire pour cer­taines d’entre elles. En no­vembre der­nier par exemple, l’as­so­cia­tion avait ré­col­té plus de 110 000 si­gna­tures pour la pé­ti­tion de­man­dant aux su­per­mar­chés Su­per U de ne plus vendre d’oeufs de bat­te­rie, et le ré­sul­tat est un suc­cès ! Au­jourd’hui, l’en­seigne s’y est en­ga­gée d’ici à 2020 : la mo­bi­li­sa­tion a donc por­té ses fruits. La pro­chaine fois que vous voyiez un ap­pel à si­gna­ture au mi­lieu de vos nom­breux mails, ré­flé­chis­sez-y !

faire en­tendre ses re­ven­di­ca­tions : Sol­li­ci­ter les élu(e)S

Les dé­pu­tés et les sé­na­teurs sont vos re­pré­sen­tants po­li­tiques, n’hé­si­tez donc pas à les in­ter­pel­ler en leur en­voyant un cour­rier ! Le col­lec­tif Ani­mal Po­li­tique, ras­sem­blant plus de 26 or­ga­ni­sa­tions de pro­tec­tion animale, a ré­cem­ment pu­blié son ma­ni­feste lis­tant 30 pro­po­si­tions concrètes, réa­listes et ap­pli­cables im­mé­dia­te­ment sur les six thé­ma­tiques ma­jeures de la pro­tec­tion animale. Pio­chez-y des idées et trans­met­tez vos re­ven­di­ca­tions par mail ou par cour­rier. Vous trou­ve­rez sur le site in­ter­net www. po­li­tique-ani­maux.fr, une fiche d’iden­ti­té sur chaque dé­pu­té et sé­na­teur pour connaitre leurs convic­tions et en­ga­ge­ments sur ce type de ques­tions.

in­ter­pel­ler l’opi­nion pu­blique : ma­ni­fes­ter

Il est par­fois né­ces­saire de des­cendre dans la rue et oc­cu­per l’es­pace pu­blic pour se faire en­tendre et sen­si­bi­li­ser l’opi­nion pu­blique. Ain­si, chaque an­née a lieu par exemple la Veggie Pride, ma­ni­fes­ta­tion des vé­gé­ta­riens et végétaliens contre l’ex­ploi­ta­tion animale, à Pa­ris mais de nom­breuses ini­tia­tives existent éga­le­ment en Pro­vince. Soyez donc at­ten­tifs aux dif­fé­rents ap­pels et ar­mez-vous d’une pan­carte!

ré­pandre le mes­sage : gé­né­rer le dé­bat au­près de votre en­tou­rage

Dé­fen­dez vous-même la cause vé­gé­ta­rienne et le droit des ani­maux au­près de votre fa­mille, de vos amis, et col­lègues! C’est un tra­vail de pe­tite main qui per­met de faire avan­cer le dé­bat au­tour de soi. On vous re­com­mande ce­pen­dant d’être à l’écoute et li­mi­ter les dis­cours mo­ra­li­sa­teurs qui, au lieu de faire avan­cer les choses, risquent de bra­quer cer­taines per­sonnes. Vous pou­vez néan­moins faire va­loir qu’une al­ter­na­tive existe au­jourd’hui et éveiller les cu­rio­si­tés.

S’en­ga­ger Sur le ter­rain : faire du bé­né­vo­lat

Si vous dis­po­sez de plus de temps et d’en­vie d’en­ga­ge­ment, soyez donc bé­né­voles ! Les as­so­cia­tions ont tou­jours be­soin de per­sonnes pour ai­der aux di­verses ac­tions de mo­bi­li­sa­tion, aux tâches ad­mi­nis­tra­tives, ou en­core au recrutement de nou­veaux mi­li­tants. Vous pour­rez dès lors dé­fendre vos idées mais aus­si ren­con­trer de nou­velles per­sonnes !

EN SA­VOIR PLUS

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.