UN RE­PAS 100 % VÉGÉ À LA CAN­TINE

Esprit Veggie - - Sommaire -

Chaque se­maine, un me­nu 100% vé­gé­ta­rien est pro­po­sé au Ly­cée Ju­liette Ré­ca­mier de Lyon. L’ini­tia­tive a sé­duit d’autres éta­blis­se­ments.

IL S’AP­PELLE GAU­THIER, IL EST VÉ­GÉ­TA­RIEN DE­PUIS PLUS DE 30 ANS. IL SE TROUVE QUE GAU­THIER EST AUS­SI GES­TION­NAIRE DU LY­CÉE JU­LIETTE RÉ­CA­MIER À LYON (69). LORSQUE GAU­THIER VOIT PAS­SER UN BEAU JOUR LE DIS­PO­SI­TIF « LY­CÉE ÉCO-RES­PON­SABLE » INI­TIÉ PAR LA RÉ­GION, NI UNE NI DEUX, GAU­THIER SAUTE SUR L’OC­CA­SION. « ÉTANT DON­NÉ LE DÉ­SASTRE QUE CONSTI­TUE L’ÉLE­VAGE SUR L’EN­VI­RON­NE­MENT, PRO­PO­SER UN ME­NU VÉ­GÉ­TA­RIEN M’A PA­RU UNE ÉVI­DENCE ». OUI, VOUS L’AU­REZ COM­PRIS : GAU­THIER N’A PAS FROID AUX YEUX.

GAU­THIER N’EST PAS COM­PLÈ­TE­MENT DINGUE, MAL­GRÉ TOUT. IL SE DIT QUE POUR FAIRE PAS­SER LA PI­LULE, IL FAUT Y AL­LER PRO­GRES­SI­VE­MENT. UN ME­NU VÉGÉ PAR TRI­MESTRE, PUIS PAR MOIS, PUIS TOUS LES 15 JOURS. DE­PUIS SEP­TEMBRE 2016 VOI­LÀ C’EST FAIT : UNE FOIS PAR SE­MAINE, À LA CAN­TINE DU LY­CÉE, C’EST 100% VÉGÉ. TE­NEZ-VOUS BIEN : EN FRANCE C’EST UNE PRE­MIÈRE!

FOR­CÉ­MENT, ON A EN­VIE DE DE­MAN­DER À GAU­THIER CE QUE ÇA FAIT D’ES­SUYER LES PLÂTRES. GAU­THIER EST TOUT À FAIT FRANC SUR LE SU­JET : « ÇA N’A PAS ÉTÉ FA­CILE TOUS LES JOURS ».

Et alors, com­ment ont ré­agi les élèves ? « ON A EU DES RÉ­AC­TIONS TRÈS VA­RIÉES, CER­TAINS ÉTAIENT RA­VIS, D’AUTRES L’ONT TRÈS MAL PRIS. QUELQUES-UNS ONT MÊME CRU QU’ONT VOU­LAIT FAIRE DES ÉCO­NO­MIES... » QU’ON SE LE DISE : L’AN­NÉE 2017 SE­RA PLA­CÉE SOUS LE SIGNE DE LA PÉ­DA­GO­GIE, À LA CAN­TINE DU LY­CÉE JU­LIETTE RÉ­CA­MIER!

Et la pro­blé­ma­tique nutritionnelle dans tout ça? « EN FRANCE, ON EST COM­PLÈ­TE­MENT OB­SÉ­DÉ PAR CETTE HIS­TOIRE DE PRO­TÉINES. C’EST MÉ­CON­NAÎTRE COM­PLÈ­TE­MENT LES PRO­PRIÉ­TÉS NU­TRI­TION­NELLES DES VÉ­GÉ­TAUX, NO­TAM­MENT DES CÉ­RÉALES ET LÉ­GU­MI­NEUSES. » EN FAIT POUR GAU­THIER, CE N’EST TOUT SIM­PLE­MENT PAS UN SU­JET. ON NE LUI DONNE PAS TORT : LES OC­CI­DEN­TAUX SONT MA­LADES DE CONSOM­MER LES PRO­TÉINES EN EX­CÈS, PAS L’IN­VERSE... AU­JOURD’HUI, GAU­THIER FAIT DES ÉMULES. OUI! IL EST CON­TAC­TÉ PAR D’AUTRES GES­TION­NAIRES. ON SE PREND À RÊ­VER : ILS POUR­RAIENT METTRE LEURS RES­SOURCES EN COM­MUN ET PER­METTRE À D’AUTRES ÉTA­BLIS­SE­MENTS DE PAS­SER LES OBS­TACLES PLUS FA­CI­LE­MENT. AVEC GAU­THIER ET SES POTES, LE LOBBY DE BI­DOCHE N’A QU’À BIEN SE TE­NIR...

• Au col­lège Louis Ara­gon de Ma­bly (42), LE GES­TION­NAIRE JEAN-FRAN­ÇOIS GUILLON RÉ­FLÉ­CHIT DE­PUIS QUELQUE TEMPS À L’IM­PACT DE LA VIANDE. « ON N’A PAS BE­SOIN DE MAN­GER DE LA VIANDE TOUS LES JOURS. JE PRÉFÈRE EN MAN­GER MOINS, DE MEILLEURE QUA­LI­TÉ, AVEC UNE MEILLEURE RÉ­TRI­BU­TION POUR LES ÉLE­VEURS. CE­LA VA PEUT-ÊTRE METTRE DU TEMPS, MAIS JE SAIS QUE CETTE VI­SION DES CHOSES VA S’IM­PO­SER PAR­TOUT, Y COM­PRIS DANS NOS CAN­TINES. » AVEC LE SOU­TIEN DU CHEF D’ÉTA­BLIS­SE­MENT ET DE LA CUI­SI­NIÈRE, JEAN-FRAN­ÇOIS A MIS EN PLACE UN ME­NU 100% VÉ­GÉ­TA­RIEN SER­VIS TOUS LES 15 JOURS.

• Au ly­cée Jean-Bap­tiste Col­bert, à Lo­rient (56), C’EST ISA­BELLE BLONDELON QUI S’Y COLLE. SE­CRÉ­TAIRE D’IN­TEN­DANCE, ELLE EST PLEINE DE RES­SOURCES. DE­PUIS PLUS D’UN AN, ELLE AS­SO­CIE ÉLÈVES ET ÉQUIPE PÉ­DA­GO­GIQUE À LA MISE EN PLACE D’UN « MAR­DI VERT » TOUS LES 15 JOURS : LA CAN­TINE PRO­POSE ALORS UN ME­NU VÉ­GÉ­TA­RIEN. POUR COM­MEN­CER EN DOU­CEUR, IL Y A EN­CORE UN PLAT DE POIS­SON CE JOUR-LÀ. MAIS L’OB­JEC­TIF À TERME EST D’AVOIR UN ME­NU VÉ­GÉ­TA­RIEN UNIQUE TOUS LES MAR­DIS.

VOUS AVEZ CONNAIS­SANCE D'AUTRES INI­TIA­TIVES DE CE TYPE? À L'ÉCOLE? SUR VOTRE LIEU DE TRA­VAIL? AILLEURS? AI­DEZ-NOUS À LES FAIRE CONNAÎTRE ! ÉCRI­VEZ À SARAHCUISINEVEGE

@GMAIL.COM

« Étant don­né le dé­sastre que consti­tue l’éle­vage sur l’en­vi­ron­ne­ment, pro­po­ser un me­nu vé­gé­ta­rien

m’a pa­ru une évi­dence ».

LA RU­BRIQUE DE SA­RAH

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.