KESAKO ?

Esprit Veggie - - Les Idées -

On en en­tend sou­vent par­ler, on a bien une pe­tite idée mais soyons hon­nête : il est dif­fi­cile de dé­fi­nir la per­ma­cul­ture, et bien avec ce film vous com­pren­drez tout! Le réa­li­sa­teur Adrien Bel­lay le dit lui-même : « La per­ma­cul­ture c’est la science du concret. Le spec­ta­teur doit pou­voir se dire : ça a l’air simple à mettre en oeuvre ». Pa­ri réus­si! Avec en fi­li­grane une for­ma­tion en « de­si­gn en per­ma­cul­ture », le do­cu­men­taire s’ar­ti­cule au­tour de nom­breux en­tre­tiens de pas­sion­nés par cette dis­ci­pline. Pour la com­prendre mieux, il faut d’abord ai­mer la na­ture et l’ob­ser­ver car la per­ma­cul­ture s’im­pose d’in­ter­ve­nir le moins pos­sible tout en or­ga­ni­sant un es­pace de vie se­lon trois va­leurs fon­da­men­tales : prendre soin de la terre, prendre soin de l’homme, par­ta­ger équi­ta­ble­ment les res­sources. Ain­si, les plantes dites per­ma­coles servent plu­sieurs fonc­tions et se com­plé­mentent entre elles, par exemple : les choux qui dé­gagent du soufre sont sous les pê­chers pour em­pê­cher un dé­ve­lop­pe­ment fon­gique et les plants de courge per­mettent de li­mi­ter l’éva­po­ra­tion et gar­der l’eau dans le sol. La per­ma­cul­ture c’est donc ça : or­ga­ni­ser un es­pace et des­si­ner un « de­si­gn » grâce au­quel un éco-sys­tème s’au­to­ré­gule pro­dui­sant des ren­de­ments agri­coles tout aus­si im­por­tants, tout en étant éco­lo­gi­que­ment sou­te­nable.

en salle le 19 avril 2017. Plus d’in­for­ma­tions sur www.des­ti­ny­dis­tri­bu­tion.com

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.