SE SOI­GNER AVEC LE yo­ga

Si la fi­na­li­té ul­time du yo­ga n'est pas thé­ra­peu­tique, l'ex­pé­rience et l’ob­ser­va­tion montrent que sa pra­tique est bé­né­fique pour la san­té.

Esprit Yoga HS - - SOMMAIRE -

Pour­quoi le yo­ga peut-il être bé­né­fique pour la san­té

De nom­breux pra­ti­quants ar­rivent au yo­ga parce qu’ils souffrent de pro­blèmes liés au stress, à la fa­tigue ou qu’ils ont des dou­leurs di­verses : maux de dos, de ge­noux, de cer­vi­cales, etc. Et la plu­part des pra­ti­quants re­con­naissent que, en har­mo­ni­sant le corps et l’es­prit, la pra­tique amé­liore leur san­té ! Mé­de­cin et pro­fes­seur de yo­ga de­puis 25 ans en Inde, le Dr. N. Chan­dra­se­ka­ran in­dique, dans un livre consa­cré à la yo­ga­thé­ra­pie, qu’« il existe de nom­breuses ré­fé­rences dans les textes de yo­ga concer­nant les ma­la­dies, leurs ma­ni­fes­ta­tions phy­siques et men­tales, et une grande va­rié­té d’in­di­ca­tions pour en ve­nir à bout, de même que la liste de plu­sieurs tech­niques ser­vant à gué­rir des pro­blèmes va­riés ».

Bien en­ten­du, il n’est pas ques­tion, pour le yo­ga, de se sub­sti­tuer à un trai­te­ment mé­di­cal, mais il pour­ra, en re­vanche, ac­com­pa­gner et sou­te­nir le pro­ces­sus de gué­ri­son. L’idéal se­rait que le tra­vail en yo­ga se fasse en par­te­na­riat avec le mé­de­cin. C’est ce qui se passe dé­jà dans cer­tains hô­pi­taux où, consi­dé­rée comme un « soin de sup­port », la pra­tique du yo­ga est in­té­grée aux pro­to­coles de prise en charge de cer­taines pa­tho­lo­gies (lire aus­si p. 72). Et les pro­fes­seurs de yo­ga sont de plus en plus nom­breux à se for­mer à la yo­ga­thé­ra­pie.

Une pra­tique de san­té glo­bale et pré­ven­tive

Au-de­là d’ap­por­ter mieux-être phy­sique et psy­chique, le yo­ga ouvre une voie vers la gué­ri­son et no­tam­ment vers l’au­to-gué­ri­son, car il s’in­té­resse à

« Le Yo­ga nous ap­prend à soi­gner ce qu'il n'est pas né­ces­saire de sup­por­ter, et à sup­por­ter ce qui ne peut être soi­gné » B. K. S. Iyen­gar

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.