10, 100, 1 000 SALLES

Vibre au rythme du yo­ga

Esprit Yoga - - Sommaire - Par Ge­ne­viève De­la­cour

PA­RIS CENTRE

Le coeur de Pa­ris vibre au rythme du yo­ga

Le yo­ga pa­ri­sien se­rait-il en pleine ébul­li­tion ? En moins d'un an, quatre

nou­velles salles ont ou­vert leurs portes dans le centre de la ca­pi­tale. Et les centres dé­jà im­plan­tés pro­fitent éga­le­ment de cet en­goue­ment.

« En 2002, quand je suis ar­ri­vée à Pa­ris, il n'y avait pra­ti­que­ment pas de yo­ga », ex­plique Ja­nelle Wat­ters-ol­liel, Amé­ri­caine et pro­prié­taire du Big Apple Yo­ga, une salle si­tuée dans le Sen­tier qui pro­pose tous les styles à tous les pu­blics, avec la par­ti­cu­la­ri­té de pro­po­ser des cours de yo­ga en an­glais pour les en­fants. Il y a 15 ans, dans ce Pa­ris au­jourd'hui dense, chic ou bo­bo, les salles de yo­ga étaient en­core peu nom­breuses. Mais de­puis, nombre d'en­tre­pôts et de bu­reaux ont été trans­for­més en salle de yo­ga. Le yo­ga pa­ri­sien tra­ver­se­rait-il sa pé­riode d'ado­les­cence ? Dé­jà, en quelques mois quatre nou­velles salles ont ou­vert leurs portes : Cae­lo Yo­ga rue de Mont­martre, Yo­ga Co­li­bri près des Grands Bou­le­vards, OMM stu­dio près de la place des Vosges et le Tigre Rive Gauche, va­ria­tion ger­ma­no­pra­tine du Tigre Yo­ga Club près de l'étoile. De grandes salles spa­cieuses et co­quettes où tous les styles de yo­ga sont à dé­cou­vrir. Par­fois, des pro­fes­seurs fraî­che­ment dé­bar­qués de New York pro­posent une pra­tique avan­cée, en s'adap­tant à leur pu­blic. La tendance du mo­ment ? Le yo­ga Ji­va­muk­ti, pro­po­sé dans de nom­breuses salles.

YO­GA BRANCHÉ POUR PER­SONNES AFFAIRÉES

À deux pas de l'olym­pia, dans une belle salle lu­mi­neuse qui donne sur le bou­le­vard, est une pa­ren­thèse zen pour cadres pres­sés. Toutes les grandes banques, les as­su­rances ont des bu­reaux dans ce quar­tier de l'opé­ra. Après un tour du monde de deux ans Laurent Com­mer­gnat a vou­lu, « ap­por­ter un cô­té re­lax à ce quar­tier d'af­faires ». Il pro­pose ain­si tous les styles de yo­ga : Ji­va­muk­ti, Ash­tan­ga, Vi­nya­sa, My­sore et de nom­breux stages thé­ma­tiques avec des pro­fes­seurs re­nom­més et in­ter­na­tio­naux. « Ou­vrir à tous, dé-

com­plexer la pra­tique », tel est le cre­do du pro­prié­taire des lieux. C'est Ca­rol Is­sa Ka­ring, l'une des pion­nières du Ji­va­muk­ti à Pa­ris qui y donne les cours de ce style de yo­ga. « C'est un yo­ga très com­plet » dit-elle. Chaque séance com­mence par l'étude d'un texte ou d'un man­tra sur un thème qui va­rie à chaque fois et se pour­suit par une pra­tique très phy­sique, « une pra­tique vrai­ment pro­fonde et com­plète, ba­sée sur de l'ash­tan­ga », com­plète Ca­rol « un yo­ga spi­ri­tuel, un yo­ga res­pec­tueux des tra­di­tions mais avec un es­pace de créa­ti­vi­té ».

C'est dans la rue du Cherche Mi­di, dans ce quar­tier ger­ma­no­pra­tin, que le Tigre a dé­cli­né sa ver­sion « Rive Gauche » dont les portes ont ou­vert en sep­tembre 2015. Le Tigre est un club très sé­lect qui offre un choix d'une cen­taine de cours dif­fé­rents par se­maine : du yo­ga le plus doux, le plus re­laxant au yo­ga le plus dy­na­mique pro­di­gués par des en­sei­gnants de grande qua­li­té. Par­mi cette offre plé­tho­rique, Ka­thy Wolff pro­pose un yo­ga des hor­mones en­core peu dé­ve­lop­pé en France. For­mée par Di­nah Ro­drigues, la créa­trice du yo­ga des hor­mones, Ka­thy donne un cours pré­cis et ri­gou­reux. Le Tigre offre éga­le­ment la pos­si­bi­li­té de prendre ren­dez-vous avec une na­tu­ro­pathe. Dans l'es­pace de ren­contre, un bar à jus frais et ve­gan a été ins­tal­lé. On peut éga­le­ment s'y res­tau­rer. Pour que les « clients se sentent chez eux », ex­plique Alexan­dra, la di­rec­trice.

PRÉ­SENCE AU SOUFFLE, PRÉ­SENCE à SOI

Loin de l'agi­ta­tion des af­faires, au coeur du quar­tier la­tin, dans une étroite ruelle mé­dié­vale, Mor­gane et Isa­belle, les deux fon­da­trices de Culture Yo­ga, ont dé­ci­dé de créer un lieu de re­trait. Ca­ché au fond d'une cour, le stu­dio est un pe­tit es­pace, très lu­mi­neux. « Un écrin, un re­fuge, comme une pe­tite mai­son du yo­ga », ex­plique Mor­gane Le Goff. Ce lieu est éga­le­ment un es­pace de for­ma­tion pour 40 à 50 fu­turs en­sei­gnants. Is­sue du monde de la danse contem­po­raine, Mor­gane a été for­mée au yo­ga en Ar­gen­tine. Elle pro­pose un yo­ga ar­tis­tique, sen­sible, en met­tant l'ac­cent sur la danse et le chant, en tra­vaillant sur la la­té­ra­li­té, l'asy­mé­trie, le souffle so­ma­tique ain­si que sur la flui­di­té. Un yo­ga qu'elle sou­haite thé­ra­peu­tique. La jeune femme clôt tou­jours la séance par un ma­gni­fique man­tra. Ac­com­pa­gnée à l'har­mo­nium in­dien, son chant cris­tal­lin est puis­sant et doux.

Non loin de là, rue St Jacques, Ra­sa Yo­ga Rive Gauche est de­ve­nu une ins­ti­tu­tion. Très cen­tral, « le Ra­sa » a été créé par Da­niel­la Sch­midt, une Al­le­mande qui par­tage main­te­nant sa vie entre Stutt­gart et Pa­ris. « Quand je

me suis ins­tal­lée en 2005, il y avait très peu de Vi­nya­sa à Pa­ris », ex­plique Da­niel­la qui a vou­lu faire de ce centre un en­droit très in­ter­na­tio­nal. « Nous in­vi­tons des pro­fes­seurs du monde en­tier en ou­vrant la salle à tous les styles pos­sibles. J'aime in­vi­ter des pro­fes­seurs qui ont une ex­pé­rience de vie, qui ont quelque chose d'im­por­tant à dire, de riche et de très pro­fond », com­plète Da­niel­la. Il s'agit d'un lieu com­mu­nau­taire où la ré­cep­tion a presque la même taille que la grande salle dans la­quelle en­seignent des pro­fes­seurs très pri­sés, tel que Pa­trick Fra­peau, spé­cia­liste de l'ash­tan­ga. « Il est im­por­tant en en­trant ici de pou­voir se re­ti­rer du brou­ha­ha ex­té­rieur », conclut-elle. Ra­sa est d'ailleurs équi­pé d'une jo­lie pe­tite salle de mas­sage : idéal pour s'ex­traire com­plè­te­ment du bruit de la ville !

LE YO­GA DY­NA­MIQUE à L'HON­NEUR

Après 15 ans de pra­tique, Eric De­poil a trou­vé le lieu idéal pour créer son centre : un an­cien en­tre­pôt du Sen­tier, à deux pas des Grands Bou­le­vards, qu'il a bap­ti­sé Yo­ga Co­li­bri. For­mé par Ca­ro­line Bou­lin­guez chez Sa­mas­thi­ti, Eric a dé­ci­dé de dé­dier sa salle à l'ash­tan­ga, la pra­tique qu'il aime et qu'il veut faire par­ta­ger. Ou­vert de­puis juillet 2015, la salle est très grande, lu­mi­neuse et peut ac­cueillir jus­qu'à 40 per­sonnes. Il pro­pose un pro­gramme com­plet d'ash­tan­ga pour dé­bu­tants ou confir­més, une pra­tique ponc­tuée d'exer­cices d'iyen­gar pour amé­lio­rer cer­taines pos­tures. Au pro­gramme éga­le­ment : du Ji­va­muk­ti, du Res­to­ra­tive, du Yin yo­ga en fin de se­maine. Autre salle ré­cem­ment ou­verte, Omm Stu­dio est si­tuée à deux pas de la place des Vosges. Un en­droit aty­pique, une an­cienne start-up in­for­ma­tique po­sée au mi­lieu d'une large cours pa­vée. « J'ai eu un coup de coeur pour ce lieu », ex­plique Ma­nue­la Gui­chard, an­cienne avo­cate qui a vou­lu se re­con­ver­tir dans sa pas­sion : le yo­ga. Si elle n'est pas en­sei­gnante, elle aime tra­vailler avec des pro­fes­seurs de qua­li­té, une ving­taine pour l'ins­tant, et pro­pose beau­coup de Vi­nya­sa.

Pas très loin de là, le stu­dio de Ca­ro­line Bou­lin­guez se cache dans une ruelle proche de la place de la Bas­tille. For­mée par Pat­tabhi Jois, elle est l'une des pion­nières de l'ash­tan­ga yo­ga en France. C'est elle qui a fait dé­cou­vrir ce yo­ga « mo­bile, dé­fiant et en­ga­geant », se­lon ses propres mots, à tout le go­tha pa­ri­sien des an­nées 1980. Le stu­dio Sa­mas­thi­ti a été créé en 2000. Il s'agit d'un lieu lu­mi­neux et bien­veillant où en­seignent une di­zaine de pro­fes­seurs. Ca­ro­line forme éga­le­ment sur trois ans une cin­quan­taine de fu­turs pro­fes­seurs. « C'est un stu­dio de quar­tier mais éga­le­ment un centre de for­ma­tion. En fait, c'est le stu­dio de mes pro­fes­seurs », avoue Ca­ro­line qui aime l'in­dia­ni­té dans sa pra­tique, après avoir réa­li­sé plus de 15 voyages à My­sore.

LE RENOUVEAU SPI­RI­TUEL BIEN IN­CAR­NÉ !

En­fin, la pe­tite der­nière des salles du centre pa­ri­sien, c'est Cae­lo Yo­ga. Elle a ou­vert ses portes il y a seule­ment trois mois. Si­tuée à deux pas de la rue Mont­martre, elle se cache de la foule, au fond d'une cours. Jen­ni­fer Ruis Gou­pil, amé­ri­caine vi­vant à Pa­ris de­puis 25 ans et en­sei­gnante, a vou­lu créer un lieu

fai­sant ré­fé­rence au di­vin, et pro­pose un yo­ga an­cré dans la spi­ri­tua­li­té. Elle a même ins­tal­lé dans la salle un pe­tit au­tel avec les photos des grands maîtres du yo­ga. Pour les dé­bu­tants, elle pro­pose ain­si une sé­rie de cours don­nant toutes les bases du yo­ga. Mais le lieu s'adresse aus­si aux pra­ti­quants avan­cés avec du Ji­va­muk­ti et du Vi­nya­sa, en met­tant l'ac­cent sur la méditation et le pranayama. En­fin, elle or­ga­nise des ate­liers sur l'étude de textes sans­krits comme par exemple le Bha­ga­vad Gi­ta, texte cen­tral du Ma­habha­ra­ta, sous le re­gard des maîtres yogis. Une ma­nière de faire vi­brer un peu plus ce lieu…

EN AS­SO­CIA­TION AUS­SI…

Un lieu in­so­lite. Sous les toits de la mai­rie du 4ème, dans cette salle po­ly­va­lente ma­gni­fique et clas­sée, l'as­so­cia­tion Ananda pro­pose des cours de Ha­tha Yo­ga, à l'heure du dé­jeu­ner et en soi­rée. Ce mi­di, une quin­zaine de per­sonnes sont ve­nues se faire du bien en sui­vant les in­di­ca­tions de So­phie Dau­mas, en­sei­gnante for­mée à l'école fran­çaise du yo­ga (EFY). So­phie pro­pose une pra­tique douce, lu­dique et joyeuse pour un pu­blic plus âgé que dans les stu­dios et moins ex­pé­ri­men­té. Car on peut com­men­cer le yo­ga en dou­ceur et à tous les âges !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.