COM­BATTRE les ef­fets des pos­tures as­sises pro­lon­gées

Esprit Yoga - - L'ame & L'esprit - Par Sree­ma­ti ; Illus­tra­tions : So­phie Ruf­fieux

Pour re­trou­ver la sou­plesse des hanches et pré­ve­nir les dou­leurs lom­baires, rien de mieux que d’éti­rer notre psoas, ce muscle mé­con­nu et pour­tant es­sen­tiel.

lLe psoas est un muscle es­sen­tiel, car il est le seul à re­lier la co­lonne ver­té­brale, au ni­veau des lom­baires, avec le bas du corps, au ni­veau des fé­murs. Si nous res­tons en pos­ture as­sise pro­lon­gée, il peut se rac­cour­cir. Nous fi­nis­sons par avoir des dou­leurs lom­baires à cause d’une mau­vaise ré­par­ti­tion des charges. Le tra­vail sur le psoas est donc im­por­tant à la fois pour main­te­nir la sou­plesse des hanches et pour évi­ter un tas­se­ment lom­baire et cer­taines dou­leurs dans le bas-ventre. Par ailleurs, les muscles du psoas et du dia­phragme sont im­bri­qués et les ten­sions de l’un peuvent se ré­per­cu­ter sur l’autre. C’est pour cette rai­son que l’on dit que le psoas est un muscle qui ré­agit au stress, aux émo­tions, à la peur. Voi­ci un exer­cice qui, en éti­rant en pro­fon­deur le psoas, vous ai­de­ra à com­battre les ef­fets de la sé­den­ta­ri­té. Pla­cez-vous sur les ge­noux puis ra­me­nez le pied gauche en avant en pliant la jambe (fig. 1). Pour plus de confort vous pou­vez pla­cer un sup­port (cous­sin ou yo­ga pad) sous le ge­nou droit. Pla­cez en­suite les mains croi­sées sur le ge­nou gauche et cher­chez à re­pous­ser le poids du corps des mains tout en lais­sant le bas­sin des­cendre vers le sol. Il est im­por­tant de ne pas ac­cen­tuer la cour­bure des lom­baires. Res­pi­rez plu­sieurs fois dans la pos­ture, puis re­ve­nez et chan­gez de jambe. Pour un éti­re­ment plus doux et en dé­charge, al­lon­gez-vous sur le dos, les jambes pliées. Le­vez le bas­sin et pla­cez un sup­port (bol­ster ou cou­ver­ture en­rou­lée) pour y po­ser le sa­crum. Ten­dez la jambe gauche en cher­chant à l’al­lon­ger vers le pied, puis sai­sis­sez le ge­nou droit avec les deux mains (fig. 2). Il ne doit pas y avoir de dou­leur dans le bas du dos. Res­tez pen­dant plu­sieurs res­pi­ra­tions puis chan­gez de jambe. En plus d’éti­rer le psoas, ces deux exer­cices vous ap­por­te­ront une agréable sen­sa­tion de lé­gè­re­té au ni­veau des hanches.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.