FLO­RIE RA­VI­NET

Il y a au­tant d’ex­pé­riences du yo­ga qu’il y a de yogis (et de yo­gi­nis) sur la pla­nète ! Nous par­ta­geons ici leurs ex­pé­riences, leurs res­sen­tis, leurs points de vue, leur pa­role.

Esprit Yoga - - Yoga Life -

Quand et comment avez-vous com­men­cé le yo­ga ?

J’ai com­men­cé le yo­ga lors de mes études à Syd­ney en 2006. J’y ai dé­cou­vert un yo­ga très athlétique et dy­na­mique, Power yo­ga ou Vi­nya­sa. C’était fun et à la fin d’une séance, je me sen­tais vi­dée. De re­tour en France, j’ai pra­ti­qué le yo­ga Si­va­nan­da, beau­coup plus doux et lent. Le bie­nêtre était très dif­fé­rent. C’est à la suite d’une bles­sure et au be­soin de faire un break dans mon mé­tier clas­sique (je tra­vaillais à la Dé­fense) que je suis par­tie faire une for­ma­tion de pro­fes­seure de yo­ga Ash­tan­ga et Ha­tha Yo­ga en Inde dans l’hi­ma­laya. Ce­la a été un dé­clic pour chan­ger de vie.

Quel « style » de yo­ga pra­ti­quez-vous au­jourd’hui et pour­quoi ?

Mon sou­hait était de re­trou­ver les joies de l’aé­rien com­bi­nées à la dé­tente gé­né­rée par le yo­ga. Avec l’aide de ki­né­si­thé­ra­peutes et d’os­téo­pathes, j’ai éla­bo­ré Fly Yo­ga, une mé­thode de yo­ga aé­rien. En com­men­çant par les bien­faits sur le plan bio­mé­ca­nique sur les ar­ti­cu­la­tions liés à la sus­pen­sion, la pra­tique et l’en­sei­gne­ment du yo­ga aé­rien m’a conduit vers un ni­veau plus pro­fond, vers la sphère émo­tion­nelle et éner­gé­tique. Le ha­mac Fly Yo­ga est ma­gique : sa dou­ceur en­ve­loppe et ra­mène à des sen­sa­tions de pro­tec­tion comme dans le ventre de sa ma­man ; son élas­ti­ci­té per­met d’être en sus­pen­sion sans com­pres­sion ar­ti­cu­laire, ce qui est mer­veilleux pour toutes les pro­blé­ma­tiques du dos, que ce soient des dou­leurs chro­niques ou des pa­tho­lo­gies telles que les her­nies dis­cales. C’est une pra­tique joyeuse et mo­du­lable : du co­coo­ning aux acro­ba­ties.

Qu’est-ce que le yo­ga a chan­gé dans votre vie ? Chaque ma­tin je pra­tique un mé­lange de tai chi, de mou­ve­ments de yo­ga clas­sique, de Rei­ki et du yo­ga du son pour en­suite mé­di­ter. Ce­la me per­met d’abor­der avec plus de dé­ta­che­ment et de sé­ré­ni­té les aléas de la vie. En­suite, après le long tra­jet de mé­tro, je re­trouve Fly Yo­ga et mon dos en est très heu­reux !

Avez-vous une de­vise ?

« C’est dans la nuit qu’il est bon de croire en la lu­mière » Ed­mond Ros­tand

Des livres de che­vet ?

Com­mu­ni­ca­tion Non Vio­lente de Ro­sen­berg et Le pou­voir bé­né­fique des mains, de Bren­nan.

Flo­rie Ra­vi­net, fon­da­trice de la mé­thode de yo­ga aé­rien Fly Yo­ga* et for­ma­trice en Eu­rope de­puis 2008.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.