Guillaume le Con­qué­rant, le nou­veau son et lu­mière

Eure Infos - - Loisirs -

Le spec­tacle son et lu­mière de la ca­thé­drale de Rouen se pour­suit jus­qu’au 23 sep­tembre. À dé­cou­vrir : Fiers et conqué­rants, une nou­velle créa­tion. Pré­ci­sions.

C’est de­ve­nu un in­con­tour­nable de l’été, à Rouen. Le spec­tacle son et lu­mière Ca­thé­drale de lu­mière, gra­tuit, a lieu tous les soirs de l’été de­puis le 3 juin, à par­tir de 23h. Les pro­jec­tions sur la ca­thé­drale se pour­suivent jus­qu’au 23 sep­tembre.

À dé­cou­vrir lors de cette cin­quième édi­tion : Fiers et conqué­rants, une créa­tion ori­gi­nale qui re­trace la vie de Guillaume le Con­qué­rant, et Jeanne(s), l’épi­sode consa­cré à Jeanne d’Arc, qui fait son re­tour.

Guillaume, une per­son­na­li­té ro­ma­nesque

Le nou­veau spec­tacle, sur le duc de Nor­man­die de­ve­nu roi d’An­gle­terre, et mort à Rouen de re­tour de ba­taille, a été de nou­veau conçu par la so­cié­té Cos­mo AV. Comme lors des pré­cé­dents spec­tacles, consa­crés à l’im­pres­sion­nisme, à Jeanne d’Arc et aux Vi­kings, cette évo­ca­tion de la vie de Guillaume al­lie élé­ments au­then­tiques et spec­tacle.

« Guillaume est un per­son­nage très in­té­res­sant, sou­ligne Jo­seph Cris­tia­ni, co-res­pon­sable de Cos­mo AV, avec son as­so­cié Pierre-Yves Tou­lot. Mais fi­na­le­ment, en de­hors de la ba­taille d’Has­tings et la conquête de l’An­gle­terre, on connaît gé­né­ra­le­ment peu de choses de lui. »

C’était un homme ma­lin, cou­ra­geux, qui a su créer des al­liances, mal­gré les tra­hi­sons. C’était une per­son­na­li­té ro­ma­nesque, qui mé­ri­te­rait, par exemple, d’être por­tée à l’écran.

La co­mète de Hal­ley a été vue en 1066

Sur la fa­çade de la ca­thé­drale, son des­tin est as­so­cié au pas­sage de la co­mète de Hal­ley. Per­çue tra­di­tion­nel­le­ment comme an­non­cia­trice de bonnes nou­velles, la co­mète a jus­te­ment fait un pas­sage vi­sible de­puis la terre en 1066, an­née de la ba­taille d’Has­tings, dans le sud de l’An­gle­terre. Le sou­ve­nir du pas­sage de la co­mète fi­gure sur la ta­pis­se­rie de Bayeux et im­man­qua­ble­ment, ce tré­sor nor­mand trouve sa place dans le spec­tacle.

Sur la ca­thé­drale, se suc­cèdent éga­le­ment l’en­fance de Guillaume, son ma­riage avec Ma­thilde, à qui il a confié les rênes du du­ché de Nor­man­die pen­dant son aven­ture an­glaise, la pré­pa­ra­tion du dé­bar­que­ment outre-Manche, une in­croyable lo­gis­tique avec ses 600 ba­teaux en­ga­gés, son cou­ron­ne­ment etc.

Jeanne de re­tour à Rouen

Jeanne(s) ra­conte l’épo­pée de la Pu­celle, de Dom­ré­my où elle na­quit, à Rouen où elle pé­rit, comme Guillaume, d’ailleurs. Le fi­nal est cette fois-ci en­core par­ti­ci­pa­tif : il as­so­cie les vi­sages de 180 femmes de tous âges, 180 Jeanne sym­bo­liques, qui ont par­ti­ci­pé à deux cas­tings, à Rouen, en avril.

Le spec­tacle Fiers et conqué­rants dure 12 mi­nutes, tout comme Jeanne(s), qui est pro­je­té dans la fou­lée. Chaque soir, le duo Guillaume/Jeanne est pré­sen­té deux fois.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.