Trois foires à tout sous le so­leil !

Eure Infos - - Conches-en-ouche -

Sainte-Marthe

Ici, la tra­di­tion per­dure mal­gré le manque de co­mi­té des fêtes. Ce sont les élus et plus d’une di­zaine de bé­né­voles qui as­surent la ma­ni­fes­ta­tion chaque an­née en août. Une opé­ra­tion qui connaît tou­jours un grand suc­cès, le nombre de par­ti­ci­pants cette an­née ayant dé­pas­sé le chiffre re­cord avec plus de 130 stands ins­tal­lés du centre bourg jus­qu’à la rue prin­ci­pale de la com­mune. Un ré­sul­tat qui n’est pas pour dé­plaire au maire, Max Ron­grais, sur le pont dès les pre­mières lueurs du ma­tin, et dont les re­cettes se­ront re­ver­sées à une as­so­cia­tion. « Nous es­sayons d’ai­der une struc­ture dif­fé­rente chaque an­née, après une contri­bu­tion à l’achat des ca­deaux de Noël des en­fants de la com­mune, cette fois ils se­ront consa­crés à ai­der l’un des clubs de la com­mune, nous en dé­li­bé­re­rons lors d’un pro­chain conseil mu­ni­ci­pal. Cette jour­née est im­por­tante, elle per­met aux ha­bi­tants de se cô­toyer dans un contexte sym­pa et dé­ten­du et de me­su­rer la so­li­da­ri­té de per­sonnes du vil­lage qui s’in­ves­tissent chaque an­née dans la ges­tion et l’or­ga­ni­sa­tion de cette ma­ni­fes­ta­tion ».

Louversey

Pour la se­conde an­née consé­cu­tive, la com­mune de Louversey a pa­rié sur une for­mule qui a fait ses preuves l’an der­nier, or­ga­ni­ser une foire à tout se­mi-noc­turne. Ins­tal­lée de­vant et au­tour de la mai­rie et de l’école, dès 18 h, la for­mule semble plaire chaque an­née da­van­tage. D’une ving­taine d’ex­po­sants l’an pas­sé, une qua­ran­taine était pré­sente sa­me­di 26 août. Ani­més par le même dé­sir de réunir les ha­bi­tants du vil­lage, « ils étaient nom­breux à jouer le jeu cette an­née » a com­men­té le conseiller mu­ni­ci­pal Léo­nard Pré­vert, af­fai­ré à la bu­vette avec les membres du co­mi­té des fêtes, tous dé­si­reux de pro­po­ser une ani­ma­tion le der­nier week-end des va­cances avant la re­prise des classes. Beau­coup d’ex­po­sants ne s’y sont d’ailleurs pas trom­pés, ils avaient pri­vi­lé­gié les vê­te­ments, chaus­sures et ac­ces­soires d’école. D’autres ont pro­fi­té de cette foire de proxi­mi­té pour sor­tir ce qui sé­journe dans les car­tons à la cave ou au gre­nier. Après une jour­née très chaude, la dou­ceur de la soi­rée a été pro­pice à la vi­site de ba­dauds pro­fi­tant de la baisse de tem­pé­ra­ture pour flâ­ner dans les al­lées. Une for­mule que les ha­bi­tants de Louversey de­vraient re­trou­ver l’an pro­chain.

Conches

Chaque an­née, c’est le club de foot qui ferme le ban des vide-gre­niers dans la com­mune de Conches avec une foire ins­tal­lée sous le grand parc di­manche 27 août. Ce qui consti­tue l’une des plus im­por­tantes foires à tout les an­nées pré­cé­dentes s’est vu moins fré­quen­tée cette an­née, avec à peine une cen­taine d’ex­po­sants. Le plan Vi­gi­pi­rate qui oblige les ex­po­sants à se sé­pa­rer de leur vé­hi­cule une fois ins­tal­lés fait moins re­cette. Or, il s’agit de consignes que toute com­mune est cen­sée ap­pli­quer pour évi­ter tout dé­bor­de­ment. Un manque à ga­gner pour le club qui compte plus de 80 li­cen­ciés et en a bien be­soin pour la pro­chaine sai­son qui a dé­jà dé­bu­té pour une par­tie des équipes dont les se­niors, les U13 et les U18. « Nous avons chan­gé tous les maillots cette an­née. Bien en­ten­du, nous pou­vons comp­ter sur nos spon­sors mais les équi­pe­ments coûtent cher et nous avons eu à coeur d’équi­per toutes les équipes sans dis­tinc­tion. Nous avons aus­si deux équipes qui montent, l’une en D3 et sur­tout l’ac­ces­sion en D1 de notre équipe cham­pionne de l’Eure qui né­ces­si­te­ra la pré­sence de trois ar­bitres of­fi­ciels à chaque match » s’in­quiète la pré­si­dente Na­tha­lie Yve­lain. Loin d’être dé­cou­ra­gés, les bé­né­voles du club avaient quand même pré­vu, di­manche ma­tin, 200 kg de frites et 25 kg de sau­cisses et mer­guez dans l’es­poir de ba­dauds suf­fi­sam­ment nom­breux à l’heure du dé­jeu­ner.

Pré­sents au fo­rum des as­so­cia­tions sa­me­di 2 sep­tembre les membres du club es­pèrent sé­duire de nou­veaux U15 (an­née de nais­sance 2003-2004) pour confor­ter l’équipe ac­tuelle. Quant au manque à ga­gner de di­manche der­nier, le club es­père se re­faire grâce à leur par­ti­ci­pa­tion à la fête de la pomme di­manche 29 oc­tobre où ils tien­dront un stand de sand­wichs…

En haut : Sainte-Marthe en fête vue du ciel. En bas (à g.) : les membres du club de foot de Conches sont prêts. En bas (à d.) : à Louversey, les jeux et les jouets étaient de sor­tie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.