Dé­PU­Té COM­MU­NISTE à 31 ANS

Eure Infos - - Evénement. -

En 1956, trois ans après son ar­ri­vée au conseil mu­ni­ci­pal d’Évreux, Rol­land Plai­sance fait son en­trée à l’As­sem­blée na­tio­nale.

Élu lors des der­nières élec­tions lé­gis­la­tives de la IVe Ré­pu­blique, le dé­pu­té de l’Eure siège au mi­lieu des 150 dé­pu­tés com­mu­nistes conduits par Mau­rice Tho­rez. Il est alors l’un des plus jeunes dé­pu­tés. « Une fois son élec­tion va­li­dée le 30 jan­vier 1956, re­late le site de l’As­sem­blée Na­tio­nale, Rol­land Plai­sance est nom­mé membre des com­mis­sions de la construc­tion, des dom­mages de guerre et du lo­ge­ment, puis de la Jus­tice et de la lé­gis­la­tion. Il se ré­vèle du­rant cette der­nière lé­gis­la­ture un par­le­men­taire re­la­ti­ve­ment ac­tif et dé­pose six rap­ports et pro­po­si­tions de loi ou de ré­so­lu­tion por­tant es­sen­tiel­le­ment sur les pro­blèmes de lo­ge­ment et de loyer, no­tam­ment en fa­veur des plus mo­destes. Il in­ter­vient éga­le­ment quelque huit fois en séance, tou­jours au su­jet des pro­blèmes de construc­tion de lo­ge­ments ou d’équi­pe­ments col­lec­tifs, de ré­par­ti­tion des HLM ou de cher­té des loyers ». La ré­vi­sion de la consti­tu­tion et le pas­sage de l’élec­tion uni­no­mi­nale à deux tours au­ront rai­son de son man­dat.

Bat­tu en no­vembre 1958 dans la 1re cir­cons­crip­tion de l’Eure, il s’est re­pré­sen­té à six re­prises. Sans suc­cès.

© As­sem­blée na­tio­nale

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.