L’ALM, son «bé­bé»

Eure Infos - - Evénement. -

Que ce soit au­près d’une ALM gé­né­rale qu’il a re­cons­truite de toutes pièces, ou d’une sec­tion bas­ket qu’il a por­tée pen­dant les 24 an­nées de sa man­da­ture, Rol­land Plai­sance au­ra sou­te­nu le sport ébroï­cien comme per­sonne. Les glo­rieux an­ciens se sou­viennent.

Sans la vo­lon­té de Rol­land Plai­sance, qui sait si le bâ­ti­ment de la rue de Coudres et les in­nom­brables ac­ti­vi­tés qui se sont dé­rou­lées dans les sec­tions de l’ALM de­puis près de quatre dé­cen­nies au­raient eu lieu ?

Ac­tuel pré­sident de la struc­ture, Ro­land Per­roux se sou­vient avec émo­tion de l’his­toire. « C’est pra­ti­que­ment lui qui a re­créé l’ALM. Dans les an­nées 70, il avait dé­ci­dé de construire une mai­son afin que les jeunes aient un lo­cal pour se re­trou­ver et ne pas res­ter dans la rue. Il est alors al­lé voir tous les ha­bi­tants de la Ma­de­leine pour de­man­der de l’aide. « Don­nez-moi 5 francs, ça paye­ra deux briques, ou 10 francs pour un sac de ci­ment… » di­sait-il, et il leur lais­sait un bon en échange. Et puis, un jour, il a eu suf­fi­sam­ment d’ar­gent, et la mu­ni­ci­pa­li­té nous a don­né un bail em­phy­téo­tique de 99 ans. C’est comme ça qu’est né le cé­lèbre lo­cal de la rue de Coudres, qui a été en­tiè­re­ment construit par les ha­bi­tants et a re­lan­cé l’ALM. »

« Un men­tor pour les gens de l’ALM »

Ro­land Per­roux se sou­vient ain­si avoir im­mor­ta­li­sé ses pas­sions de la mo­to et de la pho­to, à une époque « où on par­ta­geait beau­coup de choses entre amis. » Qua­rante ans après, l’in­té­res­sé se re­mé­more aus­si ces as­sem­blées gé­né­rales avec « 400 per­sonnes », une sec­tion qui avait flir­té avec les 5 000 adhé­rents, ou « la sec­tion foot­ball, avec Jean Nic­chi à sa tête, qui avait consti­tué un des fers de lance de l’ALM. »

Un peu plus tard, c’est le bas­ket, dis­ci­pline fé­tiche de Rol­land Plai­sance, qui por­ta haut les cou­leurs de La Ma­de­leine (voir en­ca­dré). Une sec­tion qui suc­cé­da à l’As­so­cia­tion des Écoles en fé­vrier 1959, et dont Plai­sance fut le pré­sident de 1960 à 1977 après Louis Rous­seau, et avant que ne lui suc­cèdent Re­né Gal­liot, An­dré Grand­sire (deux fois), Jules Page, Luc Cas­sius, Jean Nic­chi, Claude Co­quil, Ber­nard Mach et Ro­land Per­roux.

L’an­cien se­cré­taire gé­né­ral Jean-Mi­chel Cris­to­bal, qui a re­trou­vé la liste pré­ci­tée, se sou­vient lui aus­si d’un per­son­nage in­con­tour­nable. « Mon­sieur Plai­sance a consti­tué le fil conduc­teur de ma vie, un men­tor pour moi comme pour beau­coup d’autres à l’ALM, no­tam­ment du point de vue de la laï­ci­té. » Pas pour rien que l’as­so­cia­tion s’est ap­pe­lée Ami­cale « Laïque » de la Ma­de­leine. Da­vid El­haïk

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.