Pa­ra­chu­tages de can­na­bis fra­ter­nels

Eure Infos - - Justice -

En sur­veillance vers 19 h, le 5 no­vembre der­nier, les po­li­ciers avaient vu un homme, por­table en main, en train de cor­res­pondre avec la mai­son d’ar­rêt d’Évreux et un autre ba­lan­çant une chaus­sette conte­nant des ci­ga­rettes et du can­na­bis. Da­mien C. (32 ans) fut in­ter­pel­lé et Ben­ja­min R. (24 ans) prit la fuite pour peu de temps.

Ce der­nier est un dé­bu­tant dans la vio­lence, dé­lit rou­tier et me­naces de mort, en cours d’ap­pren­tis­sage de ma­çon­ne­rie à Évreux, mais l’autre, père de fa­mille à Mon­treuil-l’Ar­gil­lé, a été condam­né à dix­neuf re­prises – vols, vio­lences, stu­pé­fiants et ré­ci­dives de dé­lits rou­tiers.

En com­pa­ru­tion im­mé­diate le sur­len­de­main des faits, ils re­con­naissent avoir ten­té d’ap­pro­vi­sion­ner leurs frères – cha­cun un ! - mais le sub­sti­tut fe­ra re­mar­quer à Da­mien C. que le 18 oc­tobre, trois se­maines au­pa­ra­vant, il avait pris quatre mois de pri­son ferme avec la pos­si­bi­li­té d’un « amé­na­ge­ment » s’il avait un com­por­te­ment im­pec­cable.

La pri­son ferme

Etienne de Sur­vil­liers ré­sume l’af­faire à « un lan­ceur et son co­pi­lote et un jet par-des­sus le mur » . Or, dit-il, ils sont bien pla­cés pour sa­voir que c’est un dé­lit.

Il re­quiert en fonc­tion des an­té­cé­dents, huit et quatre mois d’em­pri­son­ne­ment ain­si que deux man­dats de dé­pôt « pour Rouen » … afin que les pri­son­niers ne se re­trouvent pas en fa­mille à la pri­son d’Évreux.

Le ré­qui­si­toire est sé­vère, es­time la dé­fense, car le man­dat de dé­pôt peut être évi­té.

C’est Ben­ja­min R. qui a em­bar­qué Da­mien C. dans cette af­faire, car il ne vou­lait pas le lais­ser conduire seul, pré­cise Me Ch­ris­telle Beau­va­let.

Le tri­bu­nal ne pro­nonce pas les man­dats de dé­pôt et ré­duit les peines de­man­dées de moi­tié soit quatre et deux mois de pri­son.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.