LE VER­DICT

EVO (France) - - Warm Up -

J'ai pas­sé de bons mo­ments dans la Volks­wa­gen, mais elle stagne en troi­sième dans notre com­pa­ra­tif. Will Beau­mont ré­sume exac­te­ment pour­quoi : « Par mo­ments, vous re­mar­quez son gé­nie. Elle s'ins­crit en vi­rage en ap­pui sur son nez, es­piègle et vi­vante, vous lais­sant vrai­ment sen­tir le train ar­rière en­rou­ler à la ré­ac­cé­lé­ra­tion. Mais ces mo­ments res­tent trop rares et, constat très frus­trant, ils ne se ré­pètent pas à tous les coups. Sou­vent le vi­rage ap­proche, vous pen­sez qu'elle va prendre vie mais non, elle se contente de tour­ner et de mordre au bi­tume avec une froide ef­fi­ca­ci­té. Conduite de ma­nière plus agres­sive, elle se ré­veille plus sou­vent mais on ne par­vient ja­mais à gar­der ce ni­veau de di­ver­tis­se­ment en per­ma­nence sur la route. Aus­si ra­pide soit-elle, elle amuse moins que les autres ».

J'avance mes ar­gu­ments pour plai­der en fa­veur de la Mégane et James les va­lide lar­ge­ment, mais les re­proches fusent aus­si à son en­contre. « Elle marche bien mais elle im­pose de ré­ap­prendre sa fa­çon d'abor­der les vi­rages, cri­tique James. Elle tient ça de son sys­tème de roues ar­rière di­rec­trices, ca­pable de pro­duire au­tant de grip que d'agi­li­té. Ef­frayant au dé­but, avec ce train ar­rière si ré­ac­tif à la moindre im­pul­sion au vo­lant, il se com­prend seule­ment quand vous aug­men­tez le rythme en dé­co­dant son fonc­tion­ne­ment. »

Mais James n'ap­pa­raît pas en­tiè­re­ment convain­cu: « Quel dom­mage que le mode Race ajoute un bour­don­ne­ment ar­ti­fi­ciel aus­si désa­gréable. Le mo­teur ne dé­çoit pas en tout cas avec une ré­ponse im­mé­diate, une ap­pré­ciable gé­né­ro­si­té à mi-ré­gime et un ap­pé­tit pour les mon­tées en zone rouge. Si seule­ment la boîte mar­chait aus­si bien ! Elle offre bien un res­sen­ti mé­ca­nique plu­tôt agréable, mais notre exem­plaire d'es­sai souf­frait d'un pas­sage la­bo­rieux entre le troi­sième et le qua­trième rap­port, né­ces­si­tant de la pa­tience et de la ri­gueur ». J'au­rais pu pas­ser outre ces pe­tits dé­fauts, mais pas James. La Mégane ter­mine donc deuxième.

Dé­ci­sion dis­cu­tée di­rons-nous, mais la Civic Type R n'au­ra en rien vo­lé sa vic­toire. Elle est sim­ple­ment trop ex­tra­or­di­naire pour ra­ter la pre­mière marche. Je l'ai ad­mi­rée, elle m'a flat­té mais je n'irai pas jus­qu'à dire que je l'aime. Au contraire de mes col­lègues, tous di­thy­ram­biques au su­jet de la Ja­po­naise.

« On di­rait qu'elle uti­lise des pneus spé­ciaux de qua­li­fi­ca­tions, s'étonne Will. Non seule­ment ils adhèrent à la route avec une fé­ro­ci­té in­croyable, mais ils semblent aus­si ab­sor­ber la plu­part de ses im­per­fec­tions, et ce mal­gré le pro­fil taille basse des gommes. Elle ne pos­sède sans doute pas le mo­teur le plus raf­fi­né, ni la di­rec­tion la plus plai­sante, mais le res­sen­ti de sa boîte ma­nuelle et de sa pé­dale de frein battent à plates cou­tures les concur­rentes. Sans ou­blier le de­gré im­pres­sion­nant de so­phis­ti­ca­tion du châs­sis, sa ca­pa­ci­té à res­ter confor­table tout en gé­né­rant au­tant de mo­tri­ci­té et en gar­dant une par­faite te­nue de caisse. Im­pos­sible de trou­ver ça dans une autre spor­tive à moins de 100 000 eu­ros sur le mar­ché. » OK, je m'in­cline. Mais je compte dé­jà les jours avant de mettre à nou­veau cette Civic Type R en face à la toute nou­velle Mégane R.S. Tro­phy…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.