Vers un nou­veau sys­tème de TVA dé­fi­ni­tif pour l'union

Feuillet Hebdo de la Revue Fiduciaire - - Brèves -

Com­mu­ni­qué Com­mis­sion eu­ro­péenne 4 oc­tobre 2017

En rai­son d'une fraude mas­sive à la TVA (plus de 150 mil­liards per­dus chaque an­née, dont 50 mil­liards dé­tour­nés par la fraude à la TVA trans­fron­tière), la Com­mis­sion eu­ro­péenne a dé­ci­dé de ré­for­mer le sys­tème ac­tuel.

Cette ré­forme consiste à taxer les ventes de biens à par­tir d'un pays de l'union vers un autre, de la même ma­nière que si les biens étaient vendus au sein d'un seul et même État membre. Cette ré­forme met en place un nou­veau sys­tème de TVA dé­fi­ni­tif pour l'union. Avec ce sys­tème, la fraude pour­rait être ré­duite de 80 %.

Ain­si, la TVA se­ra pré­le­vée sur les échanges trans­fron­tières entre en­tre­prises.

Les axes prin­ci­paux de la ré­forme sont les sui­vants :

- uti­li­sa­tion d'un gui­chet unique pour les ventes trans­fron­tières pour les obli­ga­tions dé­cla­ra­tives et de paie­ment, à l'ins­tar de ce qui se pra­tique ac­tuel­le­ment pour les ser­vices élec­tro­niques (uti­li­sa­tion de la langue et des règles et mo­dèles ad­mi­nis­tra­tifs du pays d'ori­gine),

- chaque État membre ver­se­ra di­rec­te­ment la TVA aux autres États membres,

- pas­sage au prin­cipe de « des­ti­na­tion », en ver­tu du­quel le mon­tant fi­nal de la TVA est

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.