Su­zu­ki GSX-R 1000

GP Racing - - Endurance/ Machines De Légende -

Vain­queur en Superstock, cin­quième au scratch des 24 Heures du Mans 2008 De Ca­ro­lis/Ken­ny Fo­ray/Éme­ric Jon­chière

Mo­teur : 4-cy­lindres en ligne - Cy­lin­drée : 999 cm3 - Puis­sance : 186 ch à 12 000 tr/min - Vi­tesse maxi : 320 km/h - Poids : 172 kg

C’était une ma­chine de tran­si­tion qui a fait les sai­sons 2007 et 2008 avant la ver­sion 2009 qui est tou­jours d’ac­tua­li­té. Par­ti­cu­la­ri­té, elle était do­tée d’un em­brayage à com­mande hy­drau­lique qui a en­suite dis­pa­ru. Elle était éga­le­ment la pre­mière à dis­po­ser du double échap­pe­ment. En­fi n, et à cause du rè­gle­ment qui im­po­sait de conser­ver le ré­ser­voir en acier, les hommes du Ju­nior Team avaient été obli­gés de lui gref­fer une bosse sur la par­tie ar­rière afi n d’em­bar­quer les 24 litres ré­gle­men­taires. « On l’ap­pe­lait le cha­meau » , se sou­vient Da­mien Saul­nier, le boss de la n° 72.

L’anec­dote

Ken­ny Fo­ray : « C’était ma pre­mière par­ti­ci­pa­tion aux 24 Heures du Mans.C’était aus­si la pre­mière course que je de­vais dis­pu­ter avec mon frère mais au der­nier mo­ment,il a dé­cla­ré for­fait sur bles­sure. J’ai pris le dé­part.J’étais tel­le­ment bien pré­pa­ré que je n’ai pas res­sen­ti la moindre pres­sion.Je me di­sais que même en cas de faute,il res­tait 24 heures pour se re­faire.Et j’ai tout eu pour mon pre­mier re­lais : de la pluie,du sé­chant,des chan­ge­ments de pneus...J’ai rou­lé en slick sur le mouillé,en pluie sur le sec et même oc­cu­pé la tête de la course pen­dant un tour ! Lorsque j’ai pas­sé le gui­don,je me suis éton­né de mes im­pres­sions,ayant le temps par­ti­cu­liè­re­ment long : “C’est nor­mal, ça fait 1 h 45 que tu roules !” Nous étions sur le po­dium scratch jus­qu’à 6 heures du ma­tin où une chute nous a fait ré­tro­gra­der à la cin­quième place.»

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.