LES EN­JEUX DE 2014

GP Racing - - Sommaire Gpracingn°7 - Par Michel Turco. Pho­tos Jean-Ai­gnan Mu­seau.

Que nous ré­serve cette 66e sai­son de Grands Prix ? GP Ra­cing passe tout en re­vue.

Même s’il n’a pas pu se pré­pa­rer cet hiver comme il l’au­rait sou­hai­té, Marc Mar­quez se­ra bel et bien l’homme à battre en 2014. Fort d’une pre­mière sai­son en Mo­toGP où rien ne lui a ré­sis­té, équi­pé d’une Hon­da tou­jours plus per­for­mante, sou­te­nu à 200 % par un HRC en co­lère, le pro­dige es­pa­gnol est par­ti pour faire en­core très mal.

VA­LEN­TI­NO ROSSI

« ÇA SE­RA PLUS FA­CILE POUR MARC CETTE SAI­SON » EMI­LIO AL­ZA­MO­RA

Àla ques­tion « quel se­ra cette an­née l’ad­ver­saire le plus dan­ge­reux pour Mar­quez ? » , la ré­ponse est toute faite : lui- même ! En 2013, alors qu’il ef­fec­tuait ses dé­buts en classe reine, le pro­té­gé d’Emi­lio Al­za­mo­ra avait très vite fait sa­voir qu’il se­rait ca­pable de re­pro­duire en Mo­toGP les ex­ploits qui avaient bâ­ti sa lé­gende en Mo­to2. Vain­queur de six Grands Prix – soit un tiers des courses du cham­pion­nat – et ti­tré en fi n d’an­née, Mar­quez a mul­ti­plié l’an der­nier les coups d’éclat et dé­pos­sé­dé Fred­die Spen­cer, le pro­dige des an­nées 80, de tous ses vieux re­cords. Flam­boyant, l’Es­pa­gnol a tout de même eu aus­si beau­coup de chance. Alors que Lo­ren­zo et Pe­dro­sa ont payé cash leurs deux er­reurs de la sai­son, Mar­quez est en ef­fet pas­sé au tra­vers des dé­gâts qu’au­raient pu lui va­loir ses très nom­breuses chutes. « C’est bel et bien ce qu’il fau­dra cor­ri­ger cette sai­son, an­nonce Al­za­mo­ra. Marc ne pour­ra pas se per­mettre de com­mettre au­tant de fautes qu’en 2013, mais je suis très confi ant. L’ex­pé­rience qu’il a ac­quise au cours de sa pre­mière sai­son avec la Hon­da RCV va lui per­mettre de cor­ri­ger le tir. Il est ra­pide mais aus­si très in­tel­li­gent. Il n’est pas du genre à ré­pé­ter les mêmes er­reurs. L’an der­nier, il était en per­ma­nence à la li­mite pour res­ter avec les autres, ça se­ra plus fa­cile pour lui cette sai­son. » Cor­ri­ger le tir est une chose, maî­tri­ser son tem­pé­ra­ment de feu en est une autre. Ama­teur de ba­garres et de pa­nache, Marc n’a ja­mais été du genre à jouer les épi­ciers, et on ne voit pas pour­quoi ce trait de ca­rac­tère dis­pa­raî­trait su­bi­te­ment. S’amu­ser sans cal­cu­ler pour­rait d’ailleurs

CET AC­CI­DENT AU­RAIT PU AR­RI­VER À N’IM­PORTE QUI MARC MAR­QUEZ

être la de­vise de « Mis­ter Sou­rire » . Cet hiver, le cham­pion du monde s’est frac­tu­ré un péroné lors d’une séance d’en­traî­ne­ment en dirt- track. Un ac­ci­dent qui au­rait bien évi­dem­ment pu ar­ri­ver à n’im­porte quel autre pi­lote, mais qui rap­pelle par ailleurs que dans le sport mo­to, per­sonne n’est à l’abri d’un mal­heu­reux contre­temps. Coup de bol pour Mar­quez, cette bles­sure et ce rap­pel à l’ordre sont ar­ri­vés as­sez tôt pour qu’il puisse s’en re­mettre avant l’ou­ver­ture du cham­pion­nat. Par rap­port à ses ad­ver­saires, Marc n’a fi na­le­ment ra­té que la se­conde séance de tests à Sepang et les trois jours d’es­sais pneu­ma­tiques or­ga­ni­sés par Brid­ges­tone pour les pi­lotes of­fi ciels à Phil­lip Is­land. « Rien de grave, af­fi rme Li­vio Sup­po, le ma­na­ger du team Hon­da Rep­sol. Marc se­ra ré­ta­bli à temps, et il a dé­sor­mais as­sez d’ex­pé­rience pour que son ab­sence aux der­niers tests ne soit pas un pro­blème. D’au­tant qu’il avait très bien rou­lé à Sepang 1 et qu’il avait eu le temps de va­li­der les évo­lu­tions mises alors à sa dis­po­si­tion. Et puis n’ou­blions pas que l’époque où le HRC chan­geait de ma­chine d’une sai­son à l’autre est ré­vo­lue. On a de­puis deux ans une bonne mo­to, et nous n’avions pas be­soin de tout re­mettre en ques­tion cet hiver. » Ce­la va­lut suf­fi sam­ment de dé­con­ve­nues aux Ja­po­nais pour qu’ils s’en sou­viennent. De­puis l’ar­ri­vée de Shu­hei Na­ka­mo­to à la tête du ser­vice course Hon­da, on tra­vaille sur la du­rée et dans les dé­tails. Quoi qu’il en soit, lors de cette pre­mière séance d’es­sais du mois de fé­vrier, Marc Mar­quez a eu le temps de faire forte im­pres­sion et de rap­pe­ler qu’il est bel et bien au­jourd’hui le nou­veau pa­tron du Mo­toGP. Après avoir bat­tu le re­cord de la piste que dé­te­nait Ca­sey Sto­ner de­puis le mois de fé­vrier 2011, l’Es­pa­gnol a bou­clé une si­mu­la­tion de course qui a lais­sé tout le monde sans voix. Amé­lio­rant de vingthuit se­condes le temps qu’il avait réa­li­sé lors du der­nier Grand Prix, Mar­quez a pla­cé la barre bien trop haut pour ses ad­ver­saires. « J’ai pro­fi té des ex­cel­lentes condi­tions de piste, ex­pli­qua- t- il. Nous n’avons pas eu de pluie pen­dant trois jours, et j’ai réa­li­sé mes meilleurs tours du­rant la ma­ti­née, avant qu’il ne fasse trop chaud. L’im­por­tant était de pou­voir éva­luer tout ce que le HRC avait ap­por­té ici. La nouvelle mo­to fonc­tionne bien, mais il n’y a tout de même pas de grosse dif­fé­rence avec la ver­sion 2013. Je pense que l’on peut en­core pro­gres­ser,

no­tam­ment au ni­veau du grip en sor­tie de vi­rage et de la vi­tesse de pas­sage en courbe. » Soit ce qui était l’an der­nier les deux points forts de la Ya­ma­ha M1. Petit pro­blème pour cette der­nière, et donc pour Lo­ren­zo et Rossi, Brid­ges­tone a mo­di­fi é ses pneu­ma­tiques en les do­tant d’un trai­te­ment de pro­tec­tion des­ti­né à évi­ter qu’ils ne prennent trop de tem­pé­ra­ture.

DES PNEUS QUI FONT DÉ­BAT

Lors de la se­conde séance d’es­sais à Sepang, cette nouvelle en­ve­loppe a plon­gé Lo­ren­zo dans une co­lère noire. « C’est un dé­sastre, confi ait le Ma­jor­quin après avoir dû se conten­ter du sep­tième chrono à sept dixièmes de se­conde de Rossi et Pe­dro­sa. Je n’ai pas de fee­ling en en­trée de vi­rage et au­cun grip sur l’angle. Ce nou­veau pneu est cen­sé amé­lio­rer la sé­cu­ri­té, or c’est pour moi tout le contraire. Je suis d’au­tant plus pé­na­li­sé que j’ai un style de pi­lo­tage qui fa­vo­rise la vi­tesse de pas­sage en courbe. J’es­saie de mo­di­fi er mon pi­lo­tage, mais je suis loin du compte. » Même après avoir si­gné le meilleur chrono de ces trois jours, son co­équi­pier ita­lien se mon­trait, lui aus­si, cri­tique à l’en­droit de Brid­ges­tone. « Ce nou­veau pneu ar­rière manque vrai­ment de grip sur l’angle maxi, no­tait Rossi. Il semble avoir été fait pour les pi­lotes Hon­da qui re­dressent plus vite leur mo­to en sor­tie de vi­rage afin d’ex­ploi­ter les ca­rac­té­ris­tiques de leur mo­teur. » Marc Mar­quez avait- il vrai­ment be­soin de ce­la ? « Il ne faut pas trop se fi er à ce qu’on a pu ob­ser­ver à Sepang, tem­père Li­vio Sup­po. Je suis per­sua­dé qu’on re­trou­ve­ra cette an­née Marc, Da­ni et Jorge au coude- à- coude. Ces trois- là sont au­jourd’hui au- des­sus du lot, et je ne crois pas qu’il y ait beau­coup de dif­fé­rence entre la Hon­da et la Ya­ma­ha. D’un cir­cuit à l’autre, l’avan­tage peut chan­ger de camp mais au fi nal, l’équi­libre se­ra res­pec­té. » Il ne reste plus qu’à l’es­pé­rer.

1- Plus dé­ter­mi­né que ja­mais, Rossi a de­van­cé son co­équi­pier lors des deux séances de tests en Ma­lai­sie au mois de fé­vrier. 2 et 3- Per­tur­bé par le nou­veau pneu ar­rière Brid­ges­tone, Lo­ren­zo risque de de­voir mo­di­fier son style pour al­ler cher­cher Mar­quez. 4- Sta­tion­ne­ment in­ter­dit. 5- Pour l’ins­tant, Brad­ley et Pol semblent co­pains comme co­chons. 6- Brad­ley Smith peut comp­ter sur Guy Cou­lon pour pas­ser la vi­tesse su­pé­rieure. 7- Pol Es­par­ga­ro a mal ter­mi­né les es­sais de pré-sai­son en se cas­sant la cla­vi­cule à 15 jours du pre­mier GP.

1- Après cinq ans chez Du­ca­ti, Hay­den re­trouve une Hon­da. 2- Aleix Es­par­ga­ro a dé­jà dé­mon­tré cet hiver qu’il fau­drait comp­ter sur lui pour jouer une place en pre­mière ligne. 3- Red­ding dé­bute en Mo­toGP avec une Hon­da RCV1000R un peu juste en mo­teur. 4- Pi­lote d’es­sais Su­zu­ki, Ran­dy de Pu­niet se re­trouve can­ton­né à faire du dé­ve­lop­pe­ment. Il es­père néan­moins cou­rir à Mo­te­gi. 5- Même avec la Ya­ma­ha, Ed­wards est à la peine. 6 et 7 - En­ga­gés en Open, Do­vi­zio­so et Crutchlow peuvent re­mettre Du­ca­ti sur la voie du suc­cès.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.