L’AÉ­RO­DY­NA­MISME

GP Racing - - Sommaire Gpracingn°8 - Par Jean-Ai­gnan Mu­seau.

Vi­tales pour la vi­tesse de pointe, les so­lu­tions aé­ro­dy­na­miques d’une Mo­toGP. Gros plan.

Vi­tales pour la vi­tesse de pointe, les so­lu­tions aé­ro­dy­na­miques dé­ployées sur une ma­chine de Mo­toGP ne doivent pas contra­rier d’autres pa­ra­mètres. Une his­toire de com­pro­mis où chaque dé­tail compte.

Il y a des réa­li­tés aé­ro­dy­na­miques et des exi­gences dy­na­miques. C’est le ré­su­mé de ce que doivent af­fron­ter les in­gé­nieurs entre tests en souf­fl erie et re­mon­tées d’in­for­ma­tions de la part des pi­lotes. Un exer­cice qui se tra­duit sou­vent par un re­tour en ar­rière face à des vo­lumes ou des formes qui of­fri­raient un gain en vi­tesse de pointe mais qui per­tur­be­raient le com­por­te­ment de la ma­chine, no­tam­ment en ma­nia­bi­li­té ou en sen­si­bi­li­té au vent la­té­ral. D’autres contraintes, liées par exemple à la né­ces­si­té d’em­bar­quer des ca­mé­ras et le sys­tème de trans­mis­sion des images, viennent bous­cu­ler le tra­vail des aé­ro­dy­na­mi­ciens. « Après une pé­riode où les formes an­gu­leuses pré­do­mi­naient, nous sommes re­ve­nus à des courbes plus simples et plus ar­ron­dies » , confi e Guy Cou­lon, le res­pon­sable tech­nique de Tech3. Le tout est évi­dem­ment en­ca­dré par un rè­gle­ment tech­nique dra­co­nien qui li­mite les di­men­sions, les ma­té­riaux et qui in­ter­dit les ap­pen­dices aé­ro­dy­na­miques mo­biles.

ENTRE RÈ­GLE­MENT TECH­NIQUE DRA­CO­NIEN ET CONTRAINTES PRA­TIQUES, LE CHAMP D’AC­TION DES IN­GÉ­NIEURS EST TÉ­NU

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.