Di Me­glio, Mar­quez, Cor­tese : 3 titres mon­diaux

GP Racing - - Interview/ Aki Ajo -

An­cien pro­ta­go­niste du cham­pion­nat d’Eu­rope, Aki Ajo a mis un terme à sa mo­deste car­rière de pi­lote en 1996, à l’âge de 28 ans. Après avoir fait par la suite ses armes de ma­na­ger en Scan­di­na­vie, le Fin­lan­dais s’est lan­cé en Grands Prix en 2001 avec Mika Kal­lio et une 125 Hon­da pré­pa­rée par ses soins. Cette an­née-là, le Fin­lan­dais par­ti­cipe à deux courses en wild card, au Sach­sen­ring et à Va­lence. En 2002, la struc­ture AJO Mo­tor­sport dis­pute avec Kal­lio l’in­té­gra­li­té du cham­pion­nat du monde 125. Cin­quième à Je­rez, le pro­té­gé d’Aki ter­mine fiè­re­ment la sai­son avec le sta­tut de Roo­kie of the Year. En 2003, l’équipe AJO aligne un se­cond pi­lote avec Ma­sao Azu­ma. Au mois d’août, Kal­lio quitte le na­vire pour re­joindre l’usine KTM qui a vi­ré Ar­naud Vincent. Aki Ajo choi­sit An­drea Bal­le­ri­ni pour lui suc­cé­der. Deux mois plus tard, en Aus­tra­lie, l’Ita­lien s’im­pose de­vant Azu­ma, of­frant à l’équipe fin­lan­daise un mé­mo­rable dou­blé. Les an­nées qui suivent sont plus com­pli­quées. Ajo s’as­so­cie à Ma­la­gut­ti sans grand suc­cès. Et puis en 2007, le team fin­lan­dais ré­cu­père des Der­bi grâce à Gi­gi Dall’Igna. Ré­sul­tat, Di Me­glio dé­croche le titre mon­dial l’an­née sui­vante. Deux ans plus tard, Mar­quez offre un se­cond titre et dix vic­toires à l’équipe AJO. En 2011, Johann Zar­co n’est pas loin de s’im­po­ser à son tour. De­ve­nue in­con­tour­nable, la struc­ture fin­lan­daise s’étoffe avec un team B. Grâce à Red Bull et Air Asia, Aki Ajo a les moyens de pré­pa­rer l’ave­nir. Lo­gi­que­ment, KTM le choi­sit pour dé­bar­quer en Mo­to3. Bien vu, puisque San­dro Cor­tese s’im­pose d’en­trée. L’an der­nier, Luis Sa­lom s’est lui aus­si bat­tu pour le titre jus­qu’à la der­nière course alors que cette sai­son Jack Miller a pris une nouvelle di­men­sion. Mer­ci qui ? Mer­ci Aki !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.