Les pneu­ma­tiques

GP Racing - - Moto gp -

Brid­ges­tone, fournisseur unique du MotoGP jus­qu’à la fin de sai­son, livre une al­lo­ca­tion de pneu­ma­tiques spé­ci­fiques à chaque cir­cuit. Les pneus avant sont de construc­tion sy­mé­trique (sauf pour Phillip Is­land et Va­lence), soit le même com­po­sant de gommes sur l’en­semble de sa sur­face. À l’ar­rière, c’est l’in­verse, tous les pneus sont asy­mé­triques, à l’ex­cep­tion du plus dur (un choix uti­li­sé sur le cir­cuit de Ter­mas de Rio Hon­do). Ils sont dis­po­nibles en deux ni­veaux de du­re­té dif­fé­rents pré-éta­blis par Brid­ges­tone. Le ven­dre­di ma­tin, trois pneu­ma­tiques avant de type A et trois de type B sont four­nis. Six types A et quatre types B sont pré­vus pour l’ar­rière. Le ven­dre­di soir, le team a le choix d’un pneu ar­rière sup­plé­men­taire. Sur cer­tains cir­cuits, et en fonc­tion des prévisions météorologiques, Brid­ges­tone a la pos­si­bi­li­té d’ajou­ter un type de pneu sup­plé­men­taire, que le ma­nu­fac­tu­rier a nom­mé « Emer­gen­cy ». À In­dy, il s’agis­sait d’un pneu « su­per » tendre.

Le cir­cuit d’In­dia­na­po­lis

T1 : 24’’279 (Mar­quez) Lon­gueur : 4 216 m T1 : 24’’498 (Crut­chlow) Lar­geur : 16 m T2 : 25’’059 (Pe­dro­sa) Vi­rages à gauche : 10 T2 : 25’’100 (Crut­chlow) Vi­rages à droite : 6 T3 : 26’’200 (Mar­quez) Plus longue ligne droite : 872 m T3 : 26’’292 (Crut­chlow) Construit en : 1909 T4 : 16’’039 (Ian­none) Mo­di­fié en : 2007 T4 : 16’’318 (Crut­chlow) Pole : M. Mar­quez – 1’31’’884 Re­cord de la piste : Marc Mar­quez (Hon­da) 2014 1’31’’619 (163,8 km/h) Meilleure vi­tesse de pointe (S) : A. Do­vi­zio­so (Du­ca­ti) 2015 – 343,7 km/h

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.