« LE FAIT DE NE PAS SEN­TIR L’AIR­BAG EST AUS­SI IM­POR­TANT QUE LA SÉ­CU­RI­TÉ »

GP Racing - - Mag -

POL ES­PAR­GA­RO

Al­pi­nes­tars

• Pro­tec­tion air­bag tout le corps : épaules et tho­rax (unique fa­bri­cant à ce jour) • Poids : 500 grammes (air­bag in­clus) • Dé­tec­tion d’une chute entre 5 et 6 mil­li­se­condes • Dé­ploie­ment entre 40 et 45 mil­li­se­condes • Boî­tier et sys­tème de gon­flage pla­cés dans la bosse aé­ro­dy­na­mique • L’air­bag reste gon­flé 5 se­condes maxi­mum • L’air­bag met entre 20 et 30 se­condes à se dé­gon­fler • L’air­bag peut se gon­fler deux fois • Les don­nées sont trai­tées toutes les 2 mil­li­se­condes • 500 don­nées sont ré­cu­pé­rées chaque mil­li­se­conde : com­por­te­ment du pi­lote, forces ap­pli­quées sur le pi­lote, rythme des chan­ge­ments de sa po­si­tion • 7 cap­teurs, pla­cés dans la com­bi­nai­son, me­surent en trois di­men­sions : 2 sur les ge­noux, 2 sur les épaules et les autres pla­cés stra­té­gi­que­ment sur le corps. Un cap­teur sup­plé­men­taire est in­té­gré dans le boî­tier élec­tro­nique • Par­mi les 7 cap­teurs, plu­sieurs ac­cé­lé­ro­mètres ul­tra-sen­sibles me­surent les ac­cé­lé­ra­tions po­si­tives et né­ga­tives • 2 bon­bonnes d’air com­pri­mé • De­puis 2014, mise à jour des al­go­rithmes, ac­qui­si­tion et trai­te­ment des don­nées pour amé­lio­rer la ré­ac­ti­vi­té de la dé­tec­tion • Pos­si­bi­li­té d’intégrer un ca­mel­bak • Entre 150 et 160 per­sonnes dé­diées à la R&D • Pers­pec­tives : por­ter la ver­sion MotoGP (full bo­dy) à la ver­sion route Tech-Air Street (route et off-road) : au­to­nome et ac­ti­vée une fois le zip fer­mé

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.