CARMELO EZ­PE­LE­TA COMME ROS­SI, JE PASSERAI UN JOUR LA MAIN

GP Racing - - Interview/ - Par Mi­chel Tur­co. Photos Jean-Ai­gnan Mu­seau.

Grand ti­mo­nier du MotoGP de­puis main­te­nant vingt-cinq ans, Carmelo Ez­pe­le­ta taille sa route en fai­sant fi des cri­tiques. Convain­cu du cap à te­nir, l’Es­pa­gnol tient la barre avec fer­me­té et ré­pond aux ques­tions sans dé­tour...

Après plu­sieurs sai­sons pas­sées à la fi­gno­ler, la der­nière ver­sion du cham­pion­nat MotoGP est dé­sor­mais sur les rails. Êtes-vous sa­tis­fait du ré­sul­tat ? Di­sons que je suis rai­son­na­ble­ment heu­reux. Je sais bien que la per­fec­tion n’existe pas dans ce monde. Il y a donc en­core du tra­vail, des choses à amé­lio­rer mais glo­ba­le­ment, je pense que ça fonc­tionne. On a vu au Qatar que les chro­nos ne souf­fraient pas des chan­ge­ments, et on a par ailleurs consta­té qu’il y avait da­van­tage de com­pé­ti­ti­vi­té entre les dif­fé­rents ac­teurs. Vingt mo­tos en guère plus de deux se­condes aux es­sais, ça n’est pas trop mal.

Vous le sou­li­gnez, les chro­nos sont in­té­res­sants. Lorenzo a même amé­lio­ré de sept se­condes le re­cord de la course à Lo­sail. Tout le monde re­dou­tait pour­tant que les mo­tos soient beau­coup moins per­for­mantes avec le nou­veau lo­gi­ciel... N’ou­blions pas que ce lo­gi­ciel a été dé­ve­lop­pé et va­li­dé par l’en­semble des construc­teurs pré­sents. Il n’y avait pas de rai­son qu’on ar­rive à un pro­duit de mau­vaise qua­li­té. On peut être sa­tis­fait du ré­sul­tat, d’au­tant que tout le monde es­time en­core pou­voir pro­gres­ser...

Après des pre­miers es­sais dif­fi­ciles l’an der­nier, Mi­che­lin semble aus­si avoir d’ores et dé­jà at­teint un bon ni­veau de per­for­mance. Vous êtes d’ac­cord ? Oui, je suis très content de Mi­che­lin. Les dif­fi cultés sont lo­giques après une ab­sence de sept ans. C’est com­pré­hen­sible, l’im­por­tant c’est qu’ils ad­mettent les dif­fi cultés et qu’ils font tout pour les sur­mon­ter. J’ai re­trou­vé des gens à l’écoute, im­pli­qués, mo­ti­vés... Pour moi, Mi­che­lin fait un tra­vail ex­tra­or­di­naire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.