A LE LITTÉRATEUR SOUS PSEU­DO COMME… LE CO­MI­TÉ in­vi­sible B LA POP STAR MASQUÉE COMME… DAFT Punk C LE HA­CKER SANS VI­SAGE COMME… LES ANO­NY­MOUS D LE LAN­CEUR D’ALERTE EN CA­VALE COMME… ED­WARD SNOW­DEN

DE­VE­NEZ fur­tif ! MI­CHAEL, CADRE

GQ (France) - - Dossier -

La quête de dis­si­mu­la­tion prend au­jourd’hui bien des formes. Des ac­ti­vistes en­ga­gés aux pop stars mas­quées, à vous de choi­sir vos mo­dèles de clan­des­ti­ni­té.

QUEL FUR­TIF ÊTES-VOUS ?

l’avè­ne­ment des nou­velles technologies, la pla­nète bas­cu­lait dans l’egotrip, c’est au­jourd’hui la ten­ta­tion contraire qui semble s’im­po­ser : celle de dis­pa­raître (en tout cas de lais­ser le moins de traces pos­sible). En creux, s’y des­sinent les contours de notre de­ve­nir fur­tif. Ces der­niers mois, se sont ain­si mul­ti­pliées des ap­pli­ca­tions dites « an­ti­so­ciales ». La plus po­pu­laire, Snap­chat, pro­met la dis­pa­ri­tion en quelques se­condes de la pho­to en­voyée. Le suc­cès a été tel que la start-up qui l’a créée est au­jourd’hui va­lo­ri­sée entre 2 et 3 mil­liards eu­ros.

Le bu­si­ness gran­dis­sant de l’in­ti­mi­té D’autres lui ont em­boî­té le pas, ten­tant de sur­fer sur ce mar­ché du ca­mou­flage nu­mé­rique : Flash SMS, Se­cret, Whis­per, Yik Yak ou en­core Sha­re­this. Mais en oc­tobre der­nier, un scan­dale lié à la du­pli­ca­tion et à la di­vul­ga­tion de « snaps » est ve­nu pe­ser comme un lourd nuage sur ces contrées numériques où l’on gam­ba­dait en toute li­ber­té. Même in­quié­tude au­tour de Whis­per, ac­cu­sé d’en­re­gis­trer la géo­lo­ca­li­sa­tion de ses uti­li­sa­teurs sans qu’ils en soient in­for­més. Néan­moins, ce mar­ché émergent de l’in­ti­mi­té re­con­quise semble avoir de beaux jours de­vant lui. Lan­cé par une pe­tite start-up fran­çaise, le mo­teur de re­cherche Qwant, qui se pré­sente comme « res­pec­tueux de la vie pri­vée », a vu ar­ri­ver dans son ca­pi­tal le géant al­le­mand des médias Axel Sprin­ger, à hau­teur de 20 %. Signe des temps, Fa­ce­book au­to­rise les ins­crip­tions sous pseu­do, suite à la pres­sion de la com­mu­nau­té LGBT qui avait vu le ré­seau se trans­for­mer, dans les mains d’uti­li­sa­teurs mal in­ten­tion­nés, en ou­til de fi­chage et

• Dans le même re­gistre : d’autres Ano­ny­mous

Ce mou­ve­ment hack­ti­viste lutte pour la li­ber­té d’ex­pres­sion sur les ré­seaux. Dans la rue, ces membres ou sym­pa­thi­sants ar­borent par­fois le masque mous­ta­chu de Guy fawkes, conspi­ra­tion­niste an­glais po­pu­la­ri­sé par le film V pour Ven­det­ta (2006). ils sont donc un, et des mil­liers, cette ar­gu­tie vi­suelle pro­dui­sant un puis­sant mème de l’ère in­ter­net. Se dé­fi­nis­sant comme une « conscience de lutte contre les ma­ni­pu­la­tions de l’es­prit », Ano­ny­mous s’est illustré lors du Prin­temps arabe.

• Dans le même re­gistre : Fauve, le Klub des Loo­sers

La maî­trise des ma­chines et l’art de la dis­cré­tion ab­so­lue ont tou­jours été les lignes de conduite du duo d’élec­tro. Sous leurs casques de ro­bots de­si­gn, Tho­mas Ban­gal­ter et Guy-manuel de Ho­mem-ch­ris­to ont réus­si le tour de force de dis­pa­raître en res­tant au coeur même du dis­po­si­tif spec­ta­cu­laire. Éle­vant l’es­ca­mo­tage fa­cial au rang de dé­marche es­thé­tique, ils sortent en 2013 Ran­dom Ac­cess Me­mo­ries et prouvent que, bien or­ches­trée, la dis­pa­ri­tion sied par­fai­te­ment à notre époque.

•Dans le même re­gistre : le blo­gueur ju­di­ciaire Maître Eo­las

Re­grou­pant d’ano­nymes lit­té­ra­teurs ré­vo­lu­tion­naires der­rière les­quels cer­tains ont vou­lu voir le groupe de Tar­nac, le Co­mi­té in­vi­sible pro­duit une prose en­voû­tante qui dé­fi­nit les contours par­fois pa­ra­doxaux de la so­cié­té de contrôle et les moyens de s’y op­po­ser. Au­teurs du pam­phlet L’in­sur­rec­tion qui vient, ils pu­blient sept ans après un nou­veau livre in­ti­tu­lé À nos amis (La fa­brique éditions), qui prend la me­sure de la gangue tech­no­lo­gique en­ser­rant les exis­tences.

•Dans le même re­gistre : Ju­lian As­sange

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.