notre best-of 2014, les + belles mé­ca­niques

Mo­dèles bis des grandes ma­nu­fac­tures, pe­tites soeurs de clas­siques, lignes ex­clu­sives… Quelques nou­veau­tés pas­sion­nantes de 2014 ont peut-être échap­pé à votre sa­ga­ci­té. GQ re­monte le temps pour pré­sen­ter ces tré­sors ca­chés, re­mar­quables par leurs ta­rifs

GQ (France) - - Sommaire - Ni­co­las Sa­lo­mon

quand bien même nous le sou­hai­te­rions, dé­tailler de fa­çon ex­haus­tive l’en­semble des nou­veau­tés hor­lo­gères est illu­soire. Chaque an­née, les ma­nu­fac­tures pré­sentent une my­riade de mo­dèles. À titre d’exemple, la seule mai­son Car­tier, lors du der­nier Salon in­ter­na­tio­nal de la haute hor­lo­ge­rie (SIHH), a pré­sen­té plus de 100 créa­tions ! Sans comp­ter celles qui sont ré­vé­lées lors des autres sa­lons de l’an­née (Ba­sel­world, Watch&won­ders…). Au re­gard du nombre de marques, on peut es­ti­mer à près de 500 nou­veau­tés dignes d’in­té­rêt le torrent hor­lo­ger an­nuel. On ai­me­rait tout em­bras­ser, mais l’an­née GQ ne com­por­tant que 12 nu­mé­ros, il faut im­man­qua­ble­ment tran­cher. Laurent Pic­ciot­to, l’un des grands dé­taillants pa­ri­siens, confirme : « Les gens viennent nous voir la plu­part du temps pour le même mo­dèle, ce­lui qu’ils ont vu par­tout dans la presse. Et une fois sé­rie de mo­dèles moins ex­po­sés, mais pour au­tant par­fai­te­ment en adéquation avec les va­leurs de GQ. Qui, grâce à une com­pli­ca­tion in­édite, ré­in­vente un genre an­ces­tral, qui de mo­dèles ex­clu­sifs ré­ser­vés à un cer­tain type de points de vente, qui d’une ligne tou­jours en col­lec­tion mais en­se­ve­lie sous le flot de l’an­née. Les tré­sors ca­chés sont en nombre.

In­jus­te­ment mé­con­nues Por­ter dif­fé­rent, même si l’on est mo­no-marque, est donc pos­sible. Pour au­tant qu’on sache dé­bus­quer. Alors pour clô­tu­rer 2014 et avant d’ou­vrir les hos­ti­li­tés de 2015 avec un SIHH très pro­met­teur, nous avons sé­lec­tion­né pour vous ces dix mo­dèles mé­con­nus qui ont mar­qué notre es­prit et mé­ritent toute votre at­ten­tion.

Mé­con­nue, la ligne « bou­tique » de Tag est pour­tant l’une

des plus réus­sies de la ma­nu­fac­ture. Ces mo­dèles que vous ne trou­ve­rez que dans les bou­tiques of­fi­cielles ont cette pe­tite ex­clu­si­vi­té

en plus qui nous séduit. La « bi com­pax » pré­sen­tée ici, digne hé­ri­tière des Heuer des an­nées 1960, a plus d’un atout pour dé­pas­ser de la manche. À com­men­cer par le cuir

per­fo­ré du bra­ce­let.

À l’ori­gine, Cel­li­ni dé­signe le nom du plus grand dé­taillant

de Ro­lex à New York. Si puis­sant qu’il de­man­da sa propre ligne, plus clas­sique. Après de pre­mières ten­ta­tives guère convain­cantes, cette dé­cli­nai­son re­vient en force

avec ce ma­gni­fique GMT. Pour ceux qui veulent por­ter

une Ro­lex au­tre­ment, ce double fu­seau de 39 mm consti­tue un ex­cellent choix. Éclip­sée par la puis­sante He­ri­tage Di­ver, l’ad­vi­sor ren­ferme l’un des plus beaux

ni­veaux de fa­bri­ca­tion dis­po­nible. La fonc­tion ré­veil, au gui­chet à 9 heures, est ici sub­ti­le­ment ren­fer­mée dans une boîte en ti­tane, mé­tal qui conduit le mieux les son­ne­ries. Ré­serve de marche à 3 heures

et quan­tième (da­teur) à 6 heures, ai­guilles dau­phines : rien ne manque, y com­pris le se­cond bra­ce­let en tis­su.

He­ri­tage Ad­vi­sor Prix : 4 790 € en ti­tane

Certes, nous avons ado­ré la Nau­ti­lus GMT, mais nous ne pou­vions faire fi de la ligne fon­da­trice de la mai­son : la Ca­la­tra­va. Ti­rant son ap­pel­la­tion de la croix du même

nom, cette ligne clas­sique reste l’un des meilleurs choix pa­tri­mo­niaux. Ca­dran opa­lin ar­gen­té, guillo­chage main, in­dex or, toute l’ex­cel­lence Pa­tek dans 38 mm. No­tez les pro­tège-cou­ronnes ad­mi­ra­ble­ment po­lis.

La dé­cen­nie 1980 a tel­le­ment mar­qué Breitling qu’on a du mal à son­ger aux pre­miers mo­dèles du tour­nant des an­nées 1960. Or, cer­tains sont vrai­ment à se dam­ner. En res­sor­tant

cette Tran­so­cean, is­sue d’un mo­dèle de 1958, avec bra­ce­let à maille mi­la­naise,

la marque re­noue avec le meilleur du de­si­gn vin­tage.

Tag Heuer 4 500 € en acier 15 750 € en or

Ro­lex Tudor

28 240 € en or 8 100 € (sé­rie li­mi­tée à 2 000 exem­plaires)

11 700 € breitling

Pa­tek phi­lippe

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.