Cher GQ,

GQ (France) - - Courrier -

Bra­vo pour votre numéro de juin consa­cré à Mad Men et aux sé­ries. Je re­marque que, comme mes amis, je m’in­té­resse bien plus aux sé­ries qu’aux films de ci­né­ma ou à la mu­sique et à la lit­té­ra­ture. Pour­tant, les jour­naux s’obs­tinent à ne leur ac­cor­der qu’une place bien plus ré­duite, GQ y com­pris. Mer­ci donc pour ce dos­sier, et con­ti­nuez !

Alexandre (Dour­dan)

Cher Alexandre, Vous avez rai­son, les sé­ries sont de­ve­nues un art ma­jeur de notre temps. Elles se sont même en par­tie sub­sti­tuées au ci­né­ma avec ces his­toires hy­per­ad­dic­tives des­ti­nées à un pu­blic adulte et culti­vé. Mais res­tons lu­cides : le ci­né­ma conti­nue de ré­gner en ma­tière d’ima­gi­naire et de gla­mour. La preuve ? Les ac­teurs de sé­ries rêvent tous de jouer… sur grand écran. Et nous nous ré­jouis­sons ré­gu­liè­re­ment de re­trou­ver des stars d’hol­ly­wood dans nos sé­ries pré­fé­rées. En re­vanche, votre re­proche d’un éven­tuel sous trai­te­ment des sé­ries par GQ nous semble in­fon­dé : nos cou­ver­tures avec Hugh Lau­rie/dr House, Ke­vin Spa­cey / Franck Un­der­wood ( House of cards), Mat­thew Mc­co­nau­ghey / Rust Cohle ( True De­tec­tive) ou en­core celle que vous ci­tez, Jon Hamm / Don Dra­per ( Mad Men) dans le numéro pré­cé­dent, en té­moignent. Sans par­ler des nom­breux su­jets que nous consa­crons à Game of Th­rones, Em­pire et bien d’autres dans le ma­ga­zine et sur le site. Une seule so­lu­tion: nous lire (vrai­ment) tous les mois. Ou tous les jours sur Gq­ma­ga­zine.fr.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.