Cher GQ

GQ (France) - - Courrier -

Je vous lis de loin en loin… Mais les cri­tiques à propos de votre cou­ver­ture consa­crée à Ja­mel Deb­bouze en avril der­nier me donnent en­vie de ré­agir ! Vos lec­teurs de­vrait tous dire : c’est géant ce que Ja­mel a fait ! Eh bien non, beau­coup d’entre eux mé­langent tout : leurs peurs, leur ja­lou­sie… Bra­vo pour l’éclec­tisme de vos choix. De ne pas pro­po­ser que des per­son­na­li­tés bo­bo ! Sans être un can­dide, je trouve notre époque pas­sion­nante et il faut avoir confiance dans l’ave­nir ! Alors gar­dons le cap et le sou­rire. Ami­cal sou­ve­nir. Marc (par mail)

Cher Marc, Notre cou­ver­ture du mois d’avril a pro­vo­qué des ré­ac­tions contras­tées et GQ compte bien pour­suivre cette po­li­tique qui consiste à va­rier les per­son­na­li­tés qu’il met en avant. Cer­taines comme Ryan Gos­ling ou Jon Hamm sont lo­giques et in­con­tes­tables, d’autres comme Ja­mel Deb­bouze ou Boo­ba plus in­at­ten­dues. Elles dé­montrent que le style n’est pas l’apa­nage d’une mi­no­ri­té bour­geoise et blanche mais qu’il se dé­cline sur un spectre plus large et com­plexe. Nous comp­tons bien conti­nuer à vous éton­ner, même si nous n’ou­blie­rons ja­mais nos fon­da­men­taux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.