pour qui sonne le glabre ?

Quelles zones de votre corps dé­bar­ras­ser de leur pi­lo­si­té ? À quelle fré­quence et avec quels ou­tils ? Les ex­perts GQ vous disent tout ce que vous avez tou­jours vou­lu sa­voir sur l’épi­la­tion (sans oser le de­man­der).

GQ (France) - - Beautē - Ma­ga­li Ber­tin et Ma­thieu Le Maux

le 2 juin 2007 est une date fon­da­trice dans l’his­toire de la pi­lo­si­té mas­cu­line. Ce jour-là, à Au­ck­land (Nou­velle-zé­lande), le rug­by­man fran­çais sé­bas­tien Cha­bal, in­con­nu du grand pu­blic, en­voie val­din­guer un ad­ver­saire All-black d’un pla­quage aus­si fé­roce que spec­ta­cu­laire. Après un tour de web mon­dial et un pla­quage du même ton­neau re­nou­ve­lé sept jours plus tard, « the Ca­ve­man » était né. re­con­nais­sable à sa longue ti­gnasse et à sa barbe four­nie, Cha­bal de­vient très vite la nou­velle co­que­luche du sport fran­çais. puis, par ri­co­chet – et mal­gré lui –, le re­pré­sen­tant de cette frange « bour­rue-poi­lue » de la po­pu­la­tion mas­cu­line qui ne se re­con­naît pas dans le glabre « beck­ha­mesque » ni dans les dik­tats « no hair » mé­tro­sexuels. Mais, de­puis bien­tôt dix ans, quelque chose a chan­gé. Ces lignes de front se sont di­luées et ces deux camps n’existent plus. pour preuve, « l’ani­mal » est de­puis peu l’égé­rie d’une mé­thode… d’épi­la­tion dé­fi­ni­tive et le spi­ce­boy à la re­traite

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.