Vins POP et t-shirts rock

ban­shee Cé­page pré­fé­ré : Pi­not noir

GQ (France) - - Plaisirs - bou­teille fé­tiche : leur so­no­ma coun­ty pi­not noir, un cru élé­gant et sub­til. ban­shee­wines.com

Tout comme chez Scribe Wi­ne­ry, le trio Noah, Ba­ron et Steve pri­vi­lé­gie le « mi­ni­mum d’in­ter­ven­tion hu­maine, ra­conte le pre­mier. On veut lais­ser la terre s’ex­pri­mer ». À Heald­sburg, leur re­paire s’ap­pa­rente à un bar de­si­gn avec pi­gnon sur rue. On y vend des T-shirts et des tote bags à l’image des crus. La culture vin se dé­sa­cra­lise et le « bench­mark » s’as­sume. Ils l’uti­lisent comme vec­teur d’une phi­lo­so­phie convi­viale et rock : Ban­shee or­ga­nise aus­si chaque an­née un festival de mu­sique in­dé. « On se voit comme des ex­plo­ra­teurs, ajoute Steve. Notre ob­jec­tif c’est de sur­prendre… » Et de réus­sir. Leurs bou­teilles sont dis­tri­buées dans 40 États, en Aus­tra­lie, en An­gle­terre… « Peut-être bien­tôt en France. Mais les taxes à l’ex­por­ta­tion sont trop éle­vées ! »

Steve Graf et Noah Dor­rance, les deux tiers du trio Ban­shee. Dé­gus­ta­tion sur ca­na­pé et bande-son rock in­dé, c’est la phi­lo­so­phie Ban­shee.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.