One57 157 West 57th st 2013

New York, LES tours in­fer­nales De­puis les pre­miers gratte-ciel du dé­but du XXE siècle, New York n’a ces­sé de bous­cu­ler sa sky­line, tu­toyant au­jourd’hui les nuages. sep­tembre 2015

GQ (France) - - Reportage -

chan­tiers ont à peine com­men­cé, ne mettent tout le monde d’ac­cord : au 221 west, une tour at­tein­dra 433,73 mètres ; le 111 west, lui, s’élè­ve­ra à 435,25 mètres. une hau­teur qui dé­passe la tour eif­fel de 100 mètres !

Le choc des pro­mo­teurs Ces der­nières an­nées, pour­tant, la ville qui a in­ven­té les gratte-ciel au dé­but du xxe siècle avait per­du du ter­rain face aux monstres ar­chi­tec­tu­raux de du­baï, Hong kong, shanghai ou même londres. « Nous sommes re­ve­nus dans une phase his­to­rique », pro­met Ca­rol willis. de­puis la der­nière grande pé­riode de construc­tion de gratte-ciel à New York, à la fin des an­nées 1980, le krach boursier de 1987, les at­ten­tats du world trade Cen­ter en 2001, puis la crise des sub­primes de 2008 avaient tour à tour cal­mé les ar­deurs des pro­mo­teurs. les voi­là dé­sor­mais avides de rat­tra­per le temps per­du. la « lo­gique du luxe » est au pou­voir, des­si­nant des buil­dings aux sil­houettes de ga­mines ano­rexiques. très peu d’as­cen­seurs, un ou deux ap­par­te­ments par étage. fins, hauts, chers. « le ciel est la li­mite », comme disent les New-yor­kais. de­puis l’em­pire state buil­ding, le scé­na­rio se ré­pète à chaque nou­veau projet : po­lé­miques es­thé­tiques sans fin, conflits ti­ta­nesques entre pro­mo­teurs. bar­nett vs roth, c’est le der­nier choc qui a long­temps te­nu le « NY des tours » en ha­leine. d’un cô­té, Ga­ry bar­nett, pa­tron du groupe ex­tell, le « père » du one57 et du 217 west 57th street. de l’autre, ste­ven roth, boss de Vor­na­do, un autre groupe immobilier, à l’ori­gine d’une tour au 220 Cen­tral park south. les deux hommes lancent leurs chan­tiers en 2005. le « 217 » et le « 220 » sont à deux rues l’un de l’autre et, sur­tout, ils peuvent mu­tuel­le­ment se bou­cher la vue sur Cen­tral park. une seule so­lu­tion : bâ­tir une tour plus haute que son concur­rent. Ga­ry bar­nett ac­quiert le bail d’un ga­rage se trou­vant au 220 Cen­tral park south. ob­jec­tif : em­pê­cher Vor­na­do d’ache­ter les fa­meux « air rights » du ga­rage. les textes new-yor­kais pré­cisent en ef­fet que lors­qu’on achète un ter­rain à New York, on peut aus­si ac­qué­rir les droits aé­riens de ses voi­sins si ces der­niers ne les ont pas uti­li­sés en to­ta­li­té. en blo­quant la pro­gres­sion de Vor­na­do, bar­nett es­père ain­si li­bé­rer mé­ca­ni­que­ment de l’es­pace pour son propre im­meuble. pen­dant de longues an­nées bar­nett et roth croisent ré­gu­liè­re­ment le fer au tri­bu­nal. les deux pro­mo­teurs trouvent enfin un ac­cord fin 2013 : Vor­na­do paye 173 mil­lions d’eu­ros à ex­tell pour ré­cu­pé­rer les droits aé­riens du ga­rage. sur­tout,

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.