Éthique de la le­vrette

ES­PRIT DE CROUPE Trop conno­tée, trop in­éga­li­taire, la le­vrette a mau­vaise presse mais reste la pra­tique pré­fé­rée des hommes : com­ment ré­ha­bi­li­ter une po­si­tion de­ve­nue sym­bole de la por­no­gra­phie ? GQ conci­lie coeur tendre et dog­gy-style. Par Maïa Ma­zaure

GQ (France) - - Action -

1­— Une po­si­tion qui sent le soufre

L’his­toire se dé­roule l’été der­nier à Las Ve­gas chez Ma­dame Tus­sauds, l’équi­valent an­glo-saxon de notre mu­sée Gré­vin : Ni­cki Mi­naj, chan­teuse et rap­peuse dont les fesses spec­ta­cu­lai­re­ment re­bon­dies lui servent de vé­ri­table ma­chine de guerre fé­mi­niste, est re­pré­sen­tée à quatre pattes – une po­si­tion qu’elle adopte elle-même dans son clip « Ana­con­da », et dont la sculp­ture est ins­pi­rée. Cer­tains vi­si­teurs ne ré­sistent pas à la ten­ta­tion de se mettre en scène der­rière la re­pré­sen­ta­tion de cire (on vous laisse ima­gi­ner). Le mu­sée a main­te­nant ins­tal­lé un cor­don de sé­cu­ri­té. Pro­blème ré­so­lu ? Reste le vo­ca­bu­laire du com­mu­ni­qué de presse, ré­vé­la­teur : les sta­tues doivent être trai­tées « avec res­pect ». Dont on dé­duit que la le­vrette ne trai­te­rait pas la femme « avec res­pect ». La ques­tion est po­sée : peut-on res­pec­ter une paire de fesses ? Mal­gré tous ses atouts, le dog­gy-style in­ter­dit tout con­tact ocu­laire,

2— l’ef­fi­ca­ci­té avant tout

Met­tons les pieds dans le plat : si vous ai­mez les pé­né­tra­tions pro­fondes, vous êtes ici en ter­rain conquis. Ce­la si­gni­fie que les gent­le­men à pe­tit for­mat pour­ront rem­plir plus fa­ci­le­ment leur of­fice, tan­dis que les autres au­ront l’in­tel­li­gence de res­pec­ter une cer­taine pro­gres­sion. Avec une in­con­nue, évi­tez de plon­ger comme un bour­rin au coeur du su­jet. Vous pou­vez bien prendre dix se­condes pour éva­luer les sen­si­bi­li­tés. Et puisque vous ne pour­rez pas for­cé­ment « lire » la ré­ac­tion de votre par­te­naire sur son vi­sage, ac­cor­dez une at­ten­tion par­ti­cu­lière à ses tres­saille­ments ou à ses pa­roles.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.