Lames de fond

POIL AU MEN­TON Ra­soir ou bar­bier, quelle est la meilleure tech­nique ? Ceux qui y pensent le ma­tin en se ra­sant de­vraient se pen­cher sur la ques­tion.

GQ (France) - - Action -

Il réa­li­se­ra le ra­sage le plus près que vous pour­riez es­pé­rer, grâce à sa tech­nique de ti­rage de peau. Une fois celle-ci dé­ten­due : le men­ton et les joues semblent im­berbes. Si le ra­sage est bien réa­li­sé, vous pour­rez ne pas­ser sous le coupe-chou que tous les deux jours. Pra­tique.

Très agréable, très ef­fi­cace, mais ter­ri­ble­ment oné­reux (entre 20 et 40 €) VER­DICT. À ré­ser­ver aux plus for­tu­nés ou à des oc­ca­sions par­ti­cu­lières : ren­dez-vous ga­lant ou d’af­faires, his­toire d’en­voyer du lourd.

Il rase de près et, au bout de quelques an­nées de pra­tique, vous par­ve­nez à vous cou­per de moins en moins. C’est aus­si la tech- nique la moins oné­reuse… sur le court terme.

Même si vous êtes très ha­bile, la tête du poil reste tou­jours un peu vi­sible (on vous voit râ­ler). La tech­nique est très agres­sive pour la peau et en hi­ver, le com­bo froid + ra­sage s’avère très dou­lou­reux. Met­tez de la crème, de l’huile et sur­tout : n’ou­bliez pas de chan­ger vos lames. Ce­la évite les cou­pures et as­sure une meilleure coupe, donc moins de pas­sages. Le bon plan : Big Mous­tache. Pour 2,50 € par mois, Big Mous­tache livre chez vous votre ra­soir et vos re­charges de lames. Plus be­soin d’y pen­ser, ni de faire la queue au su­per­mar­ché. bigmous­tache.com VER­DICT. La tech­nique la moins re­com­man­dable. Elle pa­raît bon mar­ché mais à la longue, entre les lames et la mousse à ra­ser, il

La tech­nique la plus ra­pide et la moins dan­ge­reuse pour vous faire un men­ton glabre. Si vous par­ve­nez à vous cou­per avec un ra­soir élec­trique, mer­ci de nous en­voyer un cour­riel.

Il ne se­ra ja­mais aus­si pré­cis que le ma­nuel. Au pas­sage de vos doigts, vous sen­ti­rez un mil­li­mètre de poil. Es­thé­ti­que­ment, ce n’est pas gê­nant, mais pour être pré­sen­table, vous de­vrez vous ra­ser tous les jours. VER­DICT. Le bon com­pro­mis entre confort et ré­sul­tat vi­suel sa­tis­fai­sant. LE CAS DES PEAUX NOIRES. Les poils de barbe des peaux noires frisent. Ré­sul­tat, lors­qu’ils sont cou­pés de trop près, ils s’en­roulent sur eux-mêmes sous la peau, créant ain­si des poils in­car­nés, des kystes, bref des trucs pas top. Si vous avez la peau noire, choi­sis­sez un ra­soir élec­trique spé­ci­fique (dis­po­nible chez Phi­lips, mo­dèle AT790/17). Il va cou­per le poil moins court, lais­sant une toute pe­tite lon­gueur à la sur­face de la peau pour évi­ter les poils in­car­nés. Eh oui, les ra­soirs pour peaux noires, ce n’est pas que du mar­ke­ting.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.