« JAKE A DE BONNES IDÉES. ET SUR­TOUT, IL A BON GOÛT ! »

Da­niel Es­pi­no­sa, le réa­li­sa­teur sué­dois de Life : Ori­gine in­con­nue, nous ex­plique pour­quoi il vou­lait ab­so­lu­ment Jake Gyl­len­haal dans son thril­ler hor­ri­fique et spa­tial.

GQ (France) - - Cover Story -

GQ. Jake Gyl­len­haal est-il un choix si évident pour un blockbuster ?

DE. Mon film se dé­roule dans une sta­tion spa­tiale. Mais au­jourd’hui, pas dans un siècle ou deux. Il faut que ça semble réa­liste et Jake Gyl­len­haal ap­porte au per­son­nage une forme de nor­ma­li­té. Il est de­ve­nu une star très jeune, puis il s’est tour­né vers le ci­né­ma in­dé­pen­dant. C’est un des lea­ders na­tu­rels de sa gé­né­ra­tion mais il n’a pas peur du chal­lenge.

GQ. Ryan Rey­nolds, qui est aus­si à l’af­fiche du film, semble l’exact op­po­sé de lui. Ils sont très dif­fé­rents ?

DE. Ryan Rey­nolds fait les choses fa­ci­le­ment, il a une foi com­mu­ni­ca­tive, « les épaules » comme on dit. Alors que Jake doute, in­tel­lec­tua­lise… Mais tous les deux sont ca­pables de por­ter un film comme de faire exis­ter un rôle se­con­daire. Ce­la me fait pen­ser à Un Pro­phète de Jacques Au­diard. Quand Ta­har Ra­him ne fait qu’écou­ter, il se passe quelque chose dans ses yeux qui vous fait sen­tir qu’il va prendre le pou­voir. Je vou­lais des ac­teurs ca­pables de re­pro­duire cette même in­ten­si­té.

GQ. Comment se com­porte Jake Gyl­len­haal sur un tour­nage ?

DE. Il est sé­rieux, très at­ten­tif. Il dis­cute beau­coup les dif­fé­rentes op­tions de jeux. Il ap­porte de très bonnes idées et sur­tout il a bon goût. Le pro­blème, ce sont les ac­teurs qui in­tel­lec­tua­lisent et ont mau­vais goût, c’est très long et tou­jours un peu gê­nant de leur ex­pli­quer… LIFE : ORI­GINE IN­CON­NUE, de Da­niel Es­pi­no­sa, avec Jake Gyl­len­haal, Ryan Rey­nolds, Re­bec­ca Fer­gu­son... Sor­tie le 19 avril.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.