RE­NÉ REDZEPI

GQ (France) - - Gastronomie -

« LE SUC­CÈS PEUT VOUS LI­MI­TER EN VOUS DON­NANT LE SEN­TI­MENT D’ÊTRE “AR­RI­VÉ”. » NOMA ( DA­NE­MARK) - N° 1 EN 2010, 2011, 2012 ET 2014.

La pre­mière fois, quand j’ai en­ten­du mon nom à la pre­mière place, je me suis sen­ti à la fois heu­reux, ef­frayé et un peu hon­teux… Tout à coup, je me trou­vais par­mi tous ces grands chefs dont beau­coup m’ont ins­pi­ré. Ce­la m’a fait bi­zarre d’être consi­dé­ré comme le meilleur. Pour­tant, quand nous avons ou­vert Noma, nous avons très vite sen­ti que nous étions sur la bonne voie. Après avoir at­teint la pre­mière place, la se­conde phase était de “s’éloi­gner” de ce nou­veau sta­tut car nous sa­vions que ce­la n’al­lait pas du­rer éter­nel­le­ment. Nous avons fi­na­le­ment ob­te­nu ce titre quatre fois mais le monde bouge, de nou­velles idées ar­rivent, de nou­velles per­sonnes, et tout le monde cherche de nou­velles sources d’ins­pi­ra­tion. Je n’ai ja­mais tra­vaillé en ayant comme ob­jec­tif d’être nu­mé­ro un. Si chaque jour vous vous dites : “Je dois trou­ver le moyen de res­ter au som­met”, vous n’avez qu’un plan à court terme. Il ne faut sur­tout pas croire qu’être au som­met du 50 Best est la seule voie pour créer. J’en­tends des gens dire : “Je ne peux pas, je n’en suis pas ca­pable.” Ce sont des conne­ries ! Mon père est un im­mi­gré mu­sul­man au Da­ne­mark. Il a fait la plonge toute sa vie. Ma mère fai­sait des mé­nages. Noma n’a pas dé­bu­té en étant nu­mé­ro un. Nous n’étions per­sonne. Vous pou­vez tout faire si vous avez un bon plan et que vous bos­sez dur. La seule dif­fi­cul­té, c’est que le suc­cès peut vous li­mi­ter en vous don­nant le sen­ti­ment d’être “ar­ri­vé”. Comme un peintre face à sa toile : à un mo­ment, il n’y a plus d’es­pace à re­cou­vrir. La seule chose à faire, c’est de re­pas­ser là où vous êtes dé­jà al­lé. Il est vrai que le suc­cès et les ré­com­penses ne poussent pas à dé­chi­rer la toile et à re­par­tir de zé­ro. C’est pour­tant ce que nous fai­sons ac­tuel­le­ment. Nous avons fer­mé Noma pour nous ins­tal­ler ailleurs dans Co­pen­hague. Fer­mer si­gni­fie tout re­com­men­cer. Vous n’êtes plus dans les clas­se­ments, vous n’avez au­cune étoile Mi­che­lin, vous n’êtes plus per­sonne. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.