MAS­SI­MO BOT­TU­RA

GQ (France) - - Gastronomie -

« CETTE CÉ­LÉ­BRI­TÉ, IL FAUT L’UTI­LI­SER POUR LES AUTRES. » OS­TE­RIA FRAN­CES­CA­NA ( ITA­LIE) - N° 1 EN 2016.

Jus­qu’à la der­nière mi­nute, j’igno­rais que nous al­lions être récompensés et ça a été comme un tsu­na­mi d’émo­tions. Nous n’y étions pas pré­pa­rés. Être par­mi les trois meilleurs de­puis cinq ans était dé­jà fou. Ce titre est très sti­mu­lant et ce­la donne une im­mense res­pon­sa­bi­li­té. Mais je crois avoir prou­vé que je met­tais celle- ci au ser­vice de mes idées, à tra­vers des pro­jets comme les Re­fet­to­rio (res­tau­rants-so­li­daires, ou­vertsà­mi­lan, mo­dène, Bo­logne, rio­de­ja­nei­ro, Londres,ndlr). Je ne l’ai vrai­ment me­su­ré que lorsque le Newyork­times a ti­tré en une, “Le meilleur res­tau­rant du monde ouvre un éta­blis­se­ment dans le quar­tier de La­pa à Rio”. J’uti­lise ma no­to­rié­té pour pro­mou­voir des pro­jets. Je veux, par exemple, faire bou­ger les men­ta­li­tés sur le gas­pillage ali­men­taire. Le clas­se­ment n’est qu’une his­toire de chiffres. Je suis ac­tuel­le­ment nu­mé­ro deux, mais je n’ai ja­mais eu au­tant d’ex­po­si­tion. Au­jourd’hui, tout le monde re­con­naît les va­leurs que je dé­fends. Lorsque vous êtes au top, tout le monde vous écoute. À vous de voir si vous vou­lez uti­li­ser cette visibilité pour ou­vrir vingt res­tau­rants ou pour vous tour­ner vers les autres et ten­ter de chan­ger le monde. Lors­qu’on me de­mande un con­seil pour la suite, je dis : “Tra­vaillez dur, chaque jour. Et tout n’est pas qu’une ques­tion de cui­sine. La bonne cui­sine, elle existe aus­si dans une pe­tite trat­to­ria près de mon res­tau­rant à Mo­dène. Leurs plats sont dé­li­cieux, pour­tant, ils ne sont pas dans le clas­se­ment. Les idées, les rêves comptent aus­si. Cette cé­lé­bri­té, il faut l’uti­li­ser pour les autres. Si tout ce­la n’est qu’un moyen de vous faire de l’ar­gent, vous n’en ti­re­rez rien ! »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.