Avez-vous goû­té le ca­mem­bert au ma­la­bar ?

Grand Seigneur - - Mezze - Texte : Ma­li­ka Lam­bert Pho­to : Vir­gi­nie Gar­nier

Les arômes de sous-bois du ca­mem­bert et les notes de ré­glisse d’un ma­la­bar d’In­do­né­sie, les par­fums de trèfles du Beau­fort avec les sa­veurs frui­tées d'un grand cru du Hon­du­ras, les sen­teurs de noi­settes de l'Os­sau-Ira­ty mê­lées à celles boi­sées d'un ara­bi­ca du Bu­run­di... Ce ne sont que quelques-uns des ac­cords sug­gé­rés par le tor­ré­fac­teur ni­çois Ma­lon­go au­tour des fro­mages et… du ca­fé ! « Le se­cret est de tou­jours ma­rier les fro­mages avec un ca­fé mou­lu, plus doux et moins acide que les ex­pres­sos », ex­plique Del­phine Lui­son, le « nez » des ac­cords fro­mages et ca­fés Ma­lon­go. Un cocktail bien cor­sé et beur­ré (pour re­le­ver en­core plus les arômes) qui fait vi­si­ble­ment de plus en plus d'adeptes au pe­tit-dé­jeu­ner. Dans les 60's, seuls 4% des Fran­çais trem­paient ain­si leur Vieux Pa­né ou leur Pont-L'Evêque dans une tasse de ca­fé. Mais ces der­nières an­nées, ce nombre au­rait presque tri­plé se­lon les cher­cheurs du Cré­doc*, sous l'ef­fet conju­gué du boom des fro­mages de ter­roirs et de la « chrono-nu­tri­tion », qui pri­vi­lé­gie la dé­gus­ta­tion de gras sa­tu­rés au ré­veil (et évite les frin­gales su­bites). Le top des fro­mages au pe­tit-dé­jeu­ner ? « Une ca­resse de Ro­que­fort sur un crois­sant de la veille, ré­pond le meilleur ou­vrier de France fro­ma­ger, Xa­vier Thu­ret. Vous pre­nez un crois­sant un peu ras­sis que vous éven­trez en deux, puis ré­chauf­fez au grille-pain. Vous éta­lez en­suite sur chaque tranche le coeur d'un Ro­que­fort bien cré­meux à tem­pé­ra­ture am­biante… Avec un ca­fé mou­lu du Bré­sil in­fu­sé à froid, ce n'est pas en­core l'or­gasme sur une tar­tine, mais ça y res­semble... » Et si on re­met le cou­vert ? « Une brioche avec du Brie de Meaux et un ca­fé un peu cor­sé du Con­go. Les ef­fluves de crème et de cham­pi­gnon sur le moel­leux beur­ré de la vien­noi­se­rie et les agrumes du Blue Moun­tain, comment vous dire ? On est très loin du Ma­roilles/ca­fé au lait. Même si j'aime bien aus­si... »

Les fro­mages au pe­tit-déj' font leur grand re­tour avec l’ex­plo­sion des ca­fés gour­mets.

Bonne nou­velle !

Non seule­ment ça ré­veille, mais en plus c’est re­com­man­dé par la mé­de­cine…

Une pe­tite tar­tine ?

* Centre de Re­cherche pour l’Etude et l’Ob­ser­va­tion des Condi­tions de vie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.