Il cause plus, il boit du lait !

Grand Seigneur - - Dossier - Yas­sine BE­LAT­TAR

New York, mi­lieu des 90’s. Un homme en ca­lotte de laine fait ses courses après une dure jour­née de bou­lot. Dans sa malle en cuir, quelques pis­to­lets Ber­ret­ta et deux énormes bricks de lait. Un lai­tier bra­queur ? Non, juste Léon (Jean Ré­no) dans le sixième film de Luc Bes­son, une his­toire d’amour mal bar­rée entre un tueur à gage de la ma­fia, illet­tré et dé­ra­ci­né, et une or­phe­line de 10 ans (Na­tha­lie Port­man, alias Ma­thil­da) dont la fa­mille vient d’être dé­ci­mée par des agents cor­rom­pus de la DEA. Entre ces deux pau­més ma­gni­fiques, une plante qu’ils soignent comme un nou­veau-né et tou­jours deux verres de lait. « C’est le sym­bole de l’en­fance au pays des gang­sters », s’amuse le jour­na­liste et hu­mo­riste Yas­sine Be­lat­tar qui s’est glis­sé dans les bre­telles du net­toyeur ita­lien de­vant l’ob­jec­tif de Charlélie Marangé. Grand ama­teur de lait Ver­neuil (« avec trois en­fants, le lait fait tou­jours par­tie de ma vie »), cet édi­to­ria­liste hors pair mul­ti­plie les faux do­cus poi­lants (Les caille­ras vus par la Thé­ma d’Arte) et dé­marre en ce mo­ment une tour­née avec son spec­tacle Ingérable, un pe­tit bi­jou grin­çant sur les su­jets les plus casse gueule. Mor­tel et gon­flé, un peu comme Léon.

Verre de lait et gros pé­tard… Pour l’hu­mo­riste Yas­sine Be­lat­tar, Léon de Luc Bes­son est un grand film de gang­sters avec un pe­tit dej’ au mi­lieu.

G.S. http://thea­tre­de­dix­heures.fr

http://www.lai­te­rie-de-ver­neuil.com/ Yas­sine Be­lat­tar en Léon :

« Le lait fait tou­jours par­tie de ma vie »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.