MAIS AU FAIT, C’EST QUI ANNE-SO­PHIE PIC ?

Grand Seigneur - - Entretien -

Ar­rière-pe­tite-fille de cui­si­nière (So­phie Pic a créé le pre­mier rou­tier gas­tro de la fa­mille en 1889 : L’Au­berge du Pin à Saint-Pé­ray), pe­tite-fille et fille de cui­si­nier (An­dré, son père, a ga­gné 3 étoiles Mi­che­lin avec le Res­tau­rant Pic à Va­lence avant d’en perdre 2 dans les 50’s, son père Jacques en a re­ga­gné 2 dans les 70’s ), Anne-So­phie Pic est l’hé­ri­tière d’une sa­ga de la cui­sine fran­çaise digne de la sé­rie Dal­las. Mais avec plus de chaus­sons aux truffes et de gra­tins de queues d’écre­visse au­tour ! Deux aî­nés lit­té­ra­le­ment tués à la tâche (son grand­père An­dré a dû pas­ser le flam­beau pour rai­son de san­té, son père Jacques est mort d’une rup­ture d’ané­vrisme après une jour­née in­fer­nale en cui­sine), un frère aux com­mandes de la mai­son quelques an­nées, puis écar­té après la perte de la 3ème étoile… Celle qui se des­ti­nait au sty­lisme de mode (avec quelques an­nées à l’ISG tout de même) a re­pris la mai­son en au­to­di­dacte, en­cais­sé pas mal de quo­li­bets en cui­sine, s’est for­mée au contact de ses propres em­ployés dont beau­coup étaient des col­la­bo­ra­teurs de son propre père (am­biance)… Et re­ga­gné la 3ème étoile moins de deux ans plus tard ! Au­jourd’hui (avec son ma­ri Da­vid Si­na­pian), elle règne sur le res­to gas­tro­no­mique et l’hô­tel fa­mi­lial de Va­lence, la bras­se­rie An­dré, la can­tine Dai­ly Pic, l’école de cui­sine Scook (tou­jours à Va­lence), le res­tau­rant La Dame de Pic (20 rue du Louvre, Pa­ris 1er) et une nou­velle adresse à Londres : La Dame de Pic Lon­don (Four Sea­sons Ho­tel, 10 Tri­ni­ty Square). Cha­peau ! Ça mé­ri­tait bien quelques fleurs en cui­sine…

O.M.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.