GRAND RE­POR­TAGE

Sur­nom­mé « pète-en-bouche », l'ail vio­let de Cadours (Haute-Ga­ronne) cha­vire les plus grands chefs par son pi­quant et sa ron­deur... Re­por­tage en terre oc­ci­tane sur un grand cru aillé qui trans­forme n'im­porte quel pou­let, steak, tar­tine, soupe ou confi­ture

Grand Seigneur - - Grand Sommaire - Texte : Sa­rah Diep Pho­tos : Ch­ris­tophe Da Sil­va

L'AIL QUI REND LES GENS HEUREUX_

Il pa­raît que le vent

d’ici rend fou. Mais, en ce dé­but d’été ca­ni­cu­laire, il est plu­tôt sal­va­teur. Sur les co­teaux ocre et blonds du pays de Ri­vière-Ver­dun, à une qua­ran­taine de ki­lo­mètres de Tou­louse, les ra­fales de l’Au­tan ra­fraî­chissent les fronts et com­mencent dé­jà à sé­cher les peaux na­crées de l’ail tout juste sor­ti de terre. On ne les voit d’abord pas de­puis la route, mais il suf­fit de s’ap­pro­cher des grandes bâ­tisses per­dues ici et là pour les aper­ce­voir, soi­gneu­se­ment ca­chées à l’abri du so­leil : des têtes do­dues, as­sez grosses pour te­nir dans une pleine main, qui se ba­lancent, ac­cro­chées par cen­taines de ki­los sur d’épaisses poutres de bois. Bien­ve­nue en terre aillée ! C’est ici, sur les val­lons en­so­leillés du sud-ouest, entre Gers, Haute-Ga­ronne et Tarn-etGa­ronne (Occitanie), que se cultive une va­rié­té ex­cep­tion­nelle du plus au­da­cieux des condi­ments fran­çais : l’ail vio­let de Cadours. Il tient son nom du village ger-

lo­cal qu’on ne re­trouve nulle part ailleurs. C’est ain­si le pre­mier ail fran­çais à avoir été re­con­nu en juin der­nier à l’échelle eu­ro­péenne par la plus haute dis­tinc­tion de l’agroa­li­men­taire, l’AOP (ap­pel­la­tion d’ori­gine pro­té­gée). Parce que l’ail vio­let de Cadours ne date pas d’hier. De grands-pères en pères en fils, les 90 pro­duc­teurs de la ré­gion ont tou­jours bai­gné dans l’ail. C’est de­puis ses seize ans que Jean-Luc Cay­rel sème et tra­vaille ses 12 hec­tares du Cau­sé (Tar­net-Ga­ronne). « Les ca­dastres prouvent que ce ter­rain ap­par­tient aux Cay­rel de­puis les an­nées 1500, ra­conte-t-il avec fier­té en mon­trant le pan­neau à son nom

Sur sa ter­rasse à Au­ra­dé (Gers), Alain Da­vant soigne son pe­lage. En­core une der­nière avant l’heure du Ri­card !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.