GRAND RES­TAU­RANT

Mai­sons dis­crètes, bis­trots m'as-tu-vu ou can­tines à la Sau­tet... Quand on ne s’est pas re­vu de­puis des lustres, mieux vaut avoir le choix du ter­rain ! Nos meilleures tables pour re­tom­ber amou­reux (ou pas), boire un coup et s’en payer une bonne tranche.

Grand Seigneur - - Grand Sommaire - Texte : Oli­vier Malnuit (avec Tris­tan Tot­tet, Eu­gé­nie Las­serre, Jean Mal­ga­lor, Fé­lix de Ber­choux et Ga­bin Smet)

20 RES­TOS OÙ DέNER AVEC EX_

1— MO­RI VENICE BAR

Pour les spa­ghet­tis-bou­lettes, ça va être dif­fi­cile, mais pour le reste tout est en­core pos­sible. À mi­che­min entre sa­lon pri­vé et gar­den-par­ty de la mon­daine, ce « bac­ca­ro » (ça vient de Bac­chus, ndlr) vé­ni­tien, peu­plé de fau­teuils en cuir, boi­se­ries aca­jou (si­gnées Starck) et people pom­pettes (Édouard Baer, La­villiers), pré­sente l’énorme avan­tage de ser­vir une cui­sine ita­lienne d’un tel raf­fi­ne­ment (Ta­glio­li­ni au Pro­sec­co de Val­dob­bia­dene, jam­bon cru de Bor­di­ghe­ra af­fi­né sur une marquise de por­ce­laine, etc.) qu’à cô­té de vous, le Ca­na­let­to au­rait l’air d’un gra­phiste de la mai­rie. Un écrin d’élé­gance et de vio­lence jet-set, créé par Mas­si­mo Mo­ri et pi­lo­té par sa fille, notre amie Cé­line, la muse élec­trique du tout-Pa­ris.

2 rue du 4 Sep­tembre, Pa­ris 2e. Fer­mé le di­manche. Tel : 01 44 55 51 55.

2 — ANA­HI

Si vous avez une table, c’est plu­tôt bien par­ti. Ré­ou­vert il y a quelques mois par Ric­car­do Gi­rau­di, le Ma­rio Tes­ti­no des viandes de charme au prix d’un sac Guc­ci, ce temple his­to­rique de la mode et du fi­let mi­gnon (Kate Moss y a dé­jà man­gé un steak, John Gal­lia­no n’y a pas bu que de l’eau) est la pause cô­te­lettes idéale pour une nou­velle vie d’amour vache et de pas­sion à cou­teaux ti­rés. En cui­sine, l’ex­cellent Ga­brielle Faiel­la, fraî­che­ment li­bé­ré de chez Gor­don Ram­say, tra­vaille la cuis­son de ses Ai­guillettes en mode Phil Spec­tor sur un tube des Ro­nettes. Am­biance per­sillé de hampe et pu­rée au ci­tron. La der­nière can­tine mon­daine où par­ler d’éle­vage de bêtes avec une top­mo­del jus­qu’au bout de la nuit…

49 rue Vol­ta, Pa­ris 3e. Ou­vert 7j/7. Tel : 01 83 81 38 00.

3 — LA ROBE ET LE PA­LAIS

Avant de vous faire cui­si­ner par son avo­cat, of­frez-vous une pa­ren­thèse gour­mande dans cette in­croyable ta­verne à juges et ma­gis­trats où cir­cu­le­rait un fan­tôme de cave et où le vin bio (« Les Pièces longues » en Che­nin blanc, etc.) coule à flots… Am­biance Cha­brol en sa­lade Cé­sar pour cette belle table de man­geurs à soif où le Tar­tare de veau se plaide aux noi­settes du Pié­mont et le pi­geon rô­ti s’au­di­tionne en co­cotte avec des ca­rottes mul­ti­co­lores. Nou­velle carte tous les jours (le Fin Gras du Mé­zenc au prin­temps), ban­quettes pourpres, lou­piottes de ga­rage et murs de taille. On n’est pas chez Star­bucks et ça fait du bien. Le pa­tron (Loïc Mou­gène) est un as ! Mais le chef (Ma­thieu Tho­mas) a de l’ave­nir…

13 rue des La­van­dières Sainte-Op­por­tune, Pa­ris 1er. Fer­mé le di­manche. Tel : 01 45 08 07 41.

4— LE CORNICHON

À deux pas de L’As­siette (l’au­berge de Da­vid Ra­th­ge­ber) et de la bou­che­rie d’Hu­go Des­noyer (45 rue Bou­lard, Pa­ris 14e), le ré­veil du Mont­par­nasse qui mange et le sur­saut du vieux Da­guerre qui boit son coup, c’est (aus­si) eux : Franck Bel­lan­ger (ex-L’Ami Jean) et le chef Ma­thieu Nad­jar (Sa­voy, Taillevent), à la tête d’un belle guin­guette de stars et d’in­ter­mit­tents pas fau­chés où les cailles se grillent à l’amé­ri­caine (avec de la menthe, du fe­nouil et des pas­tèques), le ris de veau se crous­tille aux amandes et les sar­dines se ca­ra­patent en croque-mon­sieur. Une cui­sine un poil men­tho­lée mais avec du muscle ! Men­tion spé­ciale pour les des­serts : soupes de rhu­barbe gla­cée, mous­se­line de ca­ca­huètes au ca­ra­mel...

34 rue Gas­sen­di, Pa­ris 14e. Fer­mé le sa­me­di et le di­manche. Tel : 01 43 20 40 19.

5 — LE RES­TAU­RANT DU PA­LAIS ROYAL

C’est le Grand Vé­four avec une ter­rasse, la Ga­le­rie de Va­lois fa­çon bu­vette, les Trois Glo­rieuses sous pa­ra­sol ! Idéa­le­ment si­tué dans les jar­dins du Pa­lais Royal, ce res­tau­rant pour­rait ser­vir du mer­lan frit-Co­ca en bar­quettes qu’on s’y bous­cu­le­rait quand même. Tout y est ren­ver­sant : la vue, l’air, les arbres, l’in­sou­ciance pa­ri­sienne… Dom­mage, peut-être, que son chef étoi­lé Phi­lip Ch­ro­no­pou­los « ro­bu­cho­nise » un max (Bou­quet de mer en ra­violes, etc), car la moindre as­siette coûte le prix d’un Pa­ris-Nice. À ne pas ra­ter : les dé­jeu­ners dis­crets en ter­rasse de Pa­trick Ste­fa­ni­ni, l’an­cien di­rec­teur de cam­pagne de Fran­çois Fillon y en­chaîne jus­qu’à trois ren­dez­vous par re­pas.

110 ga­le­rie de Va­lois, Pa­ris 1er. Fer­mé le di­manche et le lun­di. Tel : 01 40 20 00 27.

6 — LE YEEELS

Drôle d’en­droit pour des retrouvailles ! Am­biance club­beurs de Ca­sa­blan­ca, pou­lailler do­ré et per­son­nel tout en jambes… Et pour­tant, sous l’im­pul­sion du jeune chef Tho­mas Ros­si, la cui­sine sait câ­li­ner le cha­land, vi­si­ble­ment il y a du ta­lent à l’of­fice. Cor­se­tée dans un coeur de lai­tue et re­le­vée au pi­ment doux (avec un quart de pou­let en­tier tran­ché), la sa­lade Cé­sar sur­prend son homme – pire, elle le bous­cule. Au garde à vous dans sa Béar­naise, le fi­let de boeuf met les gaz. Ser­vice au poil, sil­houettes af­fo­lantes et verres à vin nau­tiques, on a par­fois l’im­pres­sion pas si désa­gréable d’être à Mo­na­co-sur-Seine. Bien vu : les des­serts de Carl Mar­let­ti (fram­boi­sier ex­tra), le Ca­rême de la rue Cen­sier (Pa­ris 5e).

24 ave­nue George V, Pa­ris 8e. Ou­vert 7j/7. Tel : 01 42 88 75 75.

7 — RE­NO­MA CA­FÉ GAL­LE­RY

Le meilleur club à man­ger de Pa­ris ! Am­biance « so­fa-lunch », fau­teuils ex­tra-larges et ta­blées de vingt per­sonnes… En quelques an­nées, Al­fred Ber­nar­din, le pe­tit-fils du créa­teur du Cra­zy Horse, a fait du res­to-ga­le­rie de Mau­rice Re­no­ma (l’in­ven­teur du style « mi­net ») la pre­mière can­tine sur ca­na­pés où l’on « chille » en mode pa­cha. Un pa­ra­dis al­lon­gé à la fraîche (clim d’en­fer !) avec un oeuf mayo aux pommes de terre sa­fra­nées, taillé comme un gars du Wu-Tang Clan (au prix d’une bou­teille d’eau dans le quar­tier). Éga­le­ment une sa­lade Cé­sar de com­pet’ au Ba­con, d’éton­nantes co­quillettes au jus de viande truf­fé... et un es­pa­don grillé du chef Oli­vier Ca­mus La Gué­ri­nière qui en­voie du bois. Mai­son sé­rieuse.

32 ave­nue George V – rue Pierre Char­ron, Pa­ris 8e. Ou­vert 7j/7. Tel : 01 47 20 46 19

8 — FROUFROU

Bonne pioche ! Coin­cé entre une piz­ze­ria à tou­ristes et la cir­cu­la­tion du quai des Grands Au­gus­tins (Pa­ris 6e), ce pe­tit bis­trot étroit dont la ter­rasse de poche res­semble à une gué­rite de sta­tion-ser­vice s’avère pour­tant (et contre toute at­tente) l’une des meilleures tables de l’an­née. En cui­sine, la jeune chef Ca­mille Ché­ry (ex-Pla­za Athé­née) pro­pose une cui­sine de pe­tites as­siettes ab­so­lu­ment ren­ver­santes. Du Ca­mem­bert au Cal­va à la sa­lade de pou­let pa­né au Pan­ko (une cha­pe­lure ja­po­naise de flo­cons de pain, ndlr) en pas­sant par les pommes de terre gre­naille rô­ties et le Ma­gret de ca­nard au Mues­li (pho­to ci-des­sus), tout est ma­gni­fique de maî­trise et de générosité. Et pour beau­coup moins cher qu’un mau­vais bar à ta­pas…

45 quai des Grands Au­gus­tins, Pa­ris 6e. Fer­mé le lun­di et le mar­di. Tel : 01 42 39 02 59.

9 — MAXAN

La der­nière halte du « Village 8e » avant le grand saut du 16e Chaillot, c’est ici ! Ac­cro­ché à flanc de pa­laces (les cui­sines du George V et du Pla­za sont en face), ce pe­tit res­to dis­cret comme l’élé­gance des princes sert une cui­sine ex­cep­tion­nelle (gi­rolles sau­tées en per­sillade et oeuf po­ché, Ma­gret de ca­nard rô­ti aux pêches, viande rouge pommes gre­nailles sauce Bor­de­laise...) dans un lieu au top (la dé­co 60’s d’Ingrid Root) avec une équipe pas mal du tout (les chefs Laurent Za­jac et Jean-Yves Gui­chard, le maître d’hô­tel Serge Con­quet) et une cave qui dé­me­nage (Bu­gey Pinot Noir Cu­vée sous le Châ­teau, etc). Vé­ri­table sanc­tuaire d’ini­tiés, c’est le der­nier point fixe des poètes de table. Tout le pro­blème, c’est d’en re­par­tir…

3 rue Quen­tin-Bau­chart, Pa­ris 8e. Fer­mé le di­manche. Tel : 01 40 70 04 78.

10 — SAINT JAMES

Sous le re­gard per­du des an­cêtres de l’Hô­tel Saint James, le club pri­vé le moins pri­vé de la ca­pi­tale (on peut y dî­ner tous les soirs, sauf le di­manche), le chef Jean-Luc Ro­cha, un vir­tuose de l’oeuf mol­let pas­sé chez Thier­ry Marx, sert une cui­sine des plus pro­pices aux rè­gle­ments des conflits et soldes de tout compte sur l’oreiller (en­vi­ron 100 eu­ros par tête tout de même, ndlr). Su­prême de pi­geon ma­ri­né au thé, gâ­teau de pommes de terre à l’Os­sau-Ira­ty, Foie gras en croûte de sé­same et pa­vot… Tout est gé­né­reux et af­fû­té, ro­man­tique mais pas be­nêt ! Pro­ba­ble­ment la table la plus dé­mo­cra­tique et sen­suelle des étoi­lés. À ne pas ra­ter : l'apé­ro-cock­tail sous les tentes-mont­gol­fières du jar­din.

43 ave­nue Bu­geaud, Pa­ris 16e. Fer­mé le di­manche. Tel : 01 44 05 81 81.

11 — LA VILLA SO­PHIA

Une pe­tite ter­rasse en contre-pente, Va­leurs ac­tuelles et L’Opi­nion au bout de la rue, des piz­zas bien ma­chi­nées et Ro­bert Hos­sein aux aguets… Pro­ba­ble­ment la piz­ze­ria la plus in­at­ten­due pour re­mettre le cou­vert. Toute une am­biance. 53 rue de Chaillot, Pa­ris 16e. Fer­mé le di­manche. Tel : 09 82 60 24 26.

12 — BIS­TROT MAR­GUE­RITE

Vue im­pre­nable sur le pont d’Ar­cole (Pa­ris 4e), l’une des ter­rasses les plus en­so­leillées de la ca­pi­tale et un Gra­ti­né à l’oi­gnon qui dé­borde sur tous les fronts… La vraie bras­se­rie à la Claude Sau­tet pour se dire qu’on ne s’ou­blie­ra ja­mais (quoique). 1 place de l'Hô­tel de Ville, Pa­ris 4e. Ou­vert 7j/7. Tel : 01 42 72 00 04.

13 — HÔ­TEL DU NORD

Dans une salle de 100 cou­verts, les dî­ners à deux sont plus in­tenses ! Am­biance confi­dences sur ban­quettes rouges dans cette guin­guette his­to­rique du Ca­nal SaintMar­tin (Pa­ris 10e). À ne pas ra­ter : l’Os­so Bucco gre­mo­la­ta à l’orange du chef Wil­fried Graux. 102 quai de Jem­mapes, Pa­ris 10e. Ou­vert 7j/7. Tel : 01 40 40 78 78.

14 — LES CHOUETTES

Un res­to de 550 mètres car­rés (dé­co­ré comme le Trans­at­lan­tique) avec un Na­va­rin d’agneau et son Gra­tin d’au­ber­gines au Par­me­san pré­pa­rés par le chef Wil­fried Graux (en­core lui !) : ça de­vrait suf­fire pour se (re)par­ler… Non ?

32 rue de Pi­car­die, Pa­ris 3e. Ou­vert 7j/7. Tel : 01 44 61 73 21.

15 — CHEZ MI­CHEL

Ma­gni­fique pe­tite ter­rasse der­rière l’église SaintVincent-de-Paul (Pa­ris 10e) pour cet an­cien res­to de la Ré­sis­tance. Am­biance Ter­rine, pa­lombes, FFI et chef ja­po­nais : Ma­sa­hi­ro Ka­wai, le plus doué des bé­bés Cam­de­borde... 10 rue de Bel­zunce, Pa­ris 10e. Fer­mé le sa­me­di et le di­manche. Tel : 01 44 53 06 20.

16 — LE BOUCLARD

Mo­ni­ca Bel­luc­ci, John Mal­ko­vich, Jé­ré­my Fer­ra­ri… Tout le monde aime cette au­berge mon­daine et se­crète de la place de Cli­chy (Pa­ris 18e). Mais si vou­lez y dî­ner avec votre ex, c’est bien aus­si. Am­biance Pa­pillotte de chou vert et ro­gnons de veau aux pleu­rotes ! 1 rue Ca­val­lot­ti, Pa­ris 18e. Fer­mé le di­manche. Tel : 01 45 22 60 01.

17 — LA BRAS­SE­RIE DE L'ISLE SAINT-LOUIS

La ter­rasse la plus ro­man­tique de Pa­ris (face à No­tre­Dame), un foie de veau à l’an­glaise qui re­met les pen­dules à l’heure et des res­tau­ra­teurs ins­tal­lés là de­puis bien­tôt 70 ans… Si avec ça, vous ne re­tom­bez pas amou­reux, c’est fou­tu ! 55 quai de Bour­bon, Pa­ris 4e.

Fer­mé le mer­cre­di. Tel : 01 43 54 02 59.

18 — LE CAFFÈ STERN

Culte ! Pas don­né ! In­con­tour­nable… L’an­ti­chambre vé­ni­tienne du Tar­tare de veau à la crème de thon et du Ri­sot­to aux es­car­gots est lo­gée chez un an­cien gra­veur (re­vu par Starck) et plon­gée dans une pé­nombre fa­vo­rable aux dé­bor­de­ments. Ga­le­rie des Variétés, 47 pas­sage des Pa­no­ra­mas, Pa­ris 2e. Fer­mé le di­manche. Tel : 01 75 43 63 10.

19 — CHAMPEAUX

Tou­jours dé­criée, ja­mais ou­bliée : la bras­se­rie de Du­casse aux Halles (Pa­ris 1er) est un ter­rain neutre qui s’ex­plore à deux. On adore le Souf­flé aux as­perges et fro­mages, et le nou­veau chef (Ké­vin Ko­wal) est loin d’être un man­chot. Fo­rum des Halles La Ca­no­pée, Pa­ris 1er. Ou­vert 7j/7. Tel : 01 53 45 84 50.

20 — COFFEE PA­RI­SIEN

Dans les 90’s, c’était le Nir­va­na ! Et si vous avez sur­vé­cu jusque-là, c’est tou­jours aus­si bien. John Gold­stein, le pion­nier des Ribs à Pa­ris, vous conseille le Steak & Egg (coeur de rum­steak, oeuf bio, sauce Bour­bon) pour une sé­quence nos­tal­gie. 7 rue Gus­tave Cour­bet, Pa­ris 16e. Ou­vert 7j/7. Tel : 01 45 53 17 17.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.