Mais pour­quoi Jo­na­than Lam­bert parle-t-il tou­jours de bouffe ?

Grand Seigneur - - Grand Entretien - » O.M.

— Les ca­la­mars à la plan­cha de Mi­reille Bro­gnart, les côtes de boeuf aux hor­mones de Dave Mit­chum (la web­sé­rie Loo­king for Ma­man), les lé­gumes ex­plo­sifs de Ré­mi le Pri­meur… De­puis ses dé­buts dans l’émis­sion C’est tout Coffe de Jean-Pierre Coffe (France 2), Jo­na­than Lam­bert semble dé­ve­lop­per dans ses sketches une re­la­tion qua­si-pas­sion­nelle – presque po­li­tique – avec la gas­tro­no­mie. Sû­re­ment la faute à un père mar­chand de biens, bon vi­vant et in­fa­ti­gable pi­lier de res­tau­rants qui lui a fait dé­cou­vrir les meilleures tables pa­ri­siennes (Taillevent, Lu­cas Car­ton, etc). Mais aus­si à feu Jean-Pierre Coffe, le ba­ry­ton ca­tho­dique du pa­nier de la mé­na­gère, qui lui au­rait tout ap­pris, à com­men­cer par faire les courses… « Il a été le pre­mier à par­ler des pro­duits

de sai­son sans que ce ne soit rin­gard, rap­pelle l’hu­mo­riste. Avant de le ren­con­trer, j’étais in­ca­pable d’ache­ter une ca­rotte au mar­ché ! Cette pâ­tis­se­rie, c’était un peu la suite de notre ami­tié, j’au­rais tel­le­ment ai­mé avoir le temps de lui en par­ler…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.