L’AR­CHI­PEL EN FÊTE

Grands Reportages - - Sommaire - TEXTE ET PHO­TOS AU­RÉ­LIEN BRU­SI­NI

Le goût de la fête dans le res­pect des tra­di­tions ir­ra­die de­puis tou­jours l’ar­chi­pel de Gua­de­loupe. Dès le mois de jan­vier, la sai­son sèche s’ouvre en fan­fare avec deux mois de dé­fi­lés car­na­va­lesques en­dia­blés, tan­dis que dans de dis­crètes ar­rière-cours, les plumes qui volent sont celles des co­qs de com­bat, ex­ci­tés par des pa­rieurs élec­tri­sés.

Le goût de la fête dans le res­pect des tra­di­tions ir­ra­die de­puis tou­jours l’ar­chi­pel de Gua­de­loupe. Dès le mois de jan­vier, la sai­son sèche s’ouvre en fan­fare avec deux mois de dé­fi­lés car­na­va­lesques en­dia­blés, tan­dis que dans de dis­crètes ar­rière-cours, les plumes qui volent sont celles des co­qs de com­bat, ex­ci­tés par des pa­rieurs élec­tri­sés. La fin de la coupe de la canne à sucre, au­tour du mois de juin, an­nonce l’ar­ri­vée de la sai­son cy­clo­nique, mais sur­tout celle des com­pé­ti­tions de boeufs ti­rants, les co­losses des cam­pagnes. D’ici au mois de dé­cembre, les En­fi­leurs de Pe­tit-Ca­nal, les Ba­rou­deurs du Moule, ou les For­çats de Grand-Bourg se­ront par­mi les clubs à croi­ser le fer des char­rettes. La se­maine du 10 août, une my­riade de cui­si­nières ras­sem­blées en as­so­cia­tion se met sur son trente-etun pour ho­no­rer la gas­tro­no­mie lo­cale, com­mu­nier en pu­blic et par­ta­ger sa pas­sion du bien man­zé kréol au­tour d’un ban­quet pan­ta­grué­lique. Même la veillée de la Tous­saint prend des airs de contes, à la lueur de mil­liers de pho­to­phores rou­geoyants, dans un mé­tis­sage gé­né­ra­tion­nel uni par les sou­ve­nirs heu­reux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.