SE LO­GER/ SE RES­TAU­RER

Grands Reportages - - Bons Plans -

À GLAS­TON­BU­RY

Au pied du Tor, ad­ja­cent à White Spring, la mai­son de Jan Graves Billings, ar­tiste-peintre sur soie, pos­sède beau­coup de charme. Tout confort, jar­din agréable, cuisine à dis­po­si­tion, gen­tillesse de l’ac­cueil. Comp­ter 50 € /nuit/per­sonne. www.be­ra­chah.co.uk

Be­ra­chah Bed & Break­fast.

À STO­NE­HENGE

(à 20 km de Sto­ne­henge). Red Lion Ho­tel (Best Wes­tern), splen­dide édi­fice des XIIIe-XIXe siècle, en plein centre-ville. Tout confort, wi­fi, ser­vices agréables, bon res­tau­rant et grand nombre de bons res­tau­rants en ville, à quelques mi­nutes à pied. Doubles à par­tir de 80 €. www.the-red­lion.co.uk/

Sa­lis­bu­ry

Au pied du Tor, suivre Pa­ra­dise trail qui coupe à tra­vers le bocage, en di­rec­tion d’une aire de cam­ping sau­vage qui ac­cueille un pu­blic new age au mo­ment du sol­stice et du fes­ti­val de mu­sique de Glas­ton­bu­ry. On tombe sur deux arbres plu­ri-cen­te­naires, l’un creux et mort, énorme évo­quant l’Arbre d’Or de la fo­rêt de Bro­cé­liande, l’autre en­core vi­vant, tous deux cou­verts d’of­frandes, ru­bans, ex-vo­to.

la rue prin­ci­pale où s’alignent toutes sortes de bis­trots bran­chés, li­brai­ries éso­té­riques, bou­tiques ne­wage et centres mys­tiques. Par­mi ces der­niers, le Temple de la Déesse, en­trée libre, pho­tos in­ter­dites, si­lence de ri­gueur, ou­vert se­lon ho­raires fluc­tuants. Au mo­ment des sol­stices et des équi­noxes, cé­ré­mo­nies et ri­tuels ont lieu dans le hall d’as­sem­blée de la Déesse, si­tué dans Be­ne­dict Street.

(fer­ru­gi­neuse). Jar­din pri­vé aux eaux ther­males dont les ver­tus thé­ra­peu­tiques sont re­con­nues de­puis long­temps. Lieu de mé­di­ta­tion, ablutions. Lieu de pè­le­ri­nage et de col­lecte des eaux-ta­lis­man (bou­teilles à dis­po­si­tion). Ho­raires : 10 heures -18 heures, En­trée 5 €.

Crypte cé­ré­mo­nielle, sombre et at­mo­sphé­rique, dont les eaux viennent di­rec­te­ment du Tor : bai­gnades ri­tuelles au­to­ri­sées (bas­sin), cha­pelles ho­lis­tiques. Ho­raires fluc­tuants, en­trée libre, mais pho­tos stric­te­ment in­ter­dites.

l’un des lieux fon­da­teurs du chris­tia­nisme pri­mi­tif bri­tan­nique au VIIe siècle, et long­temps la plus riche et la plus puis­sante d’An­gle­terre, jus­qu’au XVe siècles, avec celle de West­mins­ter. Des ruines im­po­santes, la tombe d’Ar­thur et sa com­pagne Gue­nièvre dé­cou­verte ici en 1191 par des moines, un jo­li mu­sée ar­chéo­lo­gique, une cuisine mé­dié­vale re­cons­ti­tuée, et des vi­sites gui­dées par des guides en cos­tumes d’époque, jus­ti­fient am­ple­ment la vi­site. Ho­raires : 9 heures -18 heures ou 20 heures Billet : 7, 50€.

Arbres ar­thu­riens.

High Street,

Cha­lice well ou Source rouge,

Source blanche.

Ab­baye de Glas­ton­bu­ry,

STO­NE­HENGE

il com­prend plu­sieurs autres sites as­so­ciés, dont le mer­veilleux crom­lech d’Ave­bu­ry, plus au nord, la col­line de Sil­bu­ry et l’al­lée cou­verte de West Ken­net Long Bar­row. Nou­veau centre d’ac­cueil flam­bant neuf, avec mu­sée mo­derne, ca­fé­té­ria, bou­tiques et bi­blio­thèque. Ho­raires : 9 heures - 20 heures en été, 9 h 30 – 19 heures en­suite. Nou­veau billet : 17,50 €, com­pre­nant ac­cès mu­sée et trans­port sur le site ar­chéo­lo­gique à 2 km, en train à roues (10 mi­nutes de tra­jet).

Site UNESCO de­puis 1986,

SOL­STICE

On es­time qu’au moins 30 000 per­sonnes passent sur le site entre le cou­chant (vers 22 heures) et le le­ver de so­leil (à 4 h 52). Il est donc presque im­pos­sible de prendre des pho­tos du mo­ment ma­gique dans de bonnes condi­tions, et no­tam­ment d’être bien pla­cé face au so­leil, dans l’ali­gne­ment du cercle de pierres, la co­hue étant in­des­crip­tible ! Pré­fé­rer pour ce­la le sol­stice d’hiver, beau­coup moins fré­quen­té, ou les équi­noxes, en­core moins cou­rues. Hor­mis ces 4 dates, le site est fer­mé la nuit, et le pu­blic reste

À sa­voir :

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.