LES JADES DE L’ÎLE DU SUD

Grands Reportages - - Dossier Nouvelle-zélande Peuple -

Im­mense pan de la cul­ture mao­rie, les pen­den­tifs sculp­tés (Pu­na­mu) de né­phrite de jade, sont consi­dé­rés au­jourd’hui en­core comme de vé­ri­tables tré­sors par leurs pos­ses­seurs. Les plus an­ciens se trans­mettent de gé­né­ra­tion en gé­né­ra­tion, et la puis­sance de leur Ma­na ser­vait fré­quem­ment à scel­ler dé­ci­sions et en­ga­ge­ments res­pec­tifs entre tri­bus. Sous dif­fé­rents styles, il n’existe que quatre types de Pu­na­mu, re­pré­sen­tant la mer, le ciel, la vé­gé­ta­tion et les larmes. Les sites de col­lecte des né­phrites, si­tués dans l’île du sud, sont in­ter­dits aux non-mao­ris.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.