LES PARCS NA­TIO­NAUX DE L’ÎLE DU NORD

Grands Reportages - - Dossier Nouvelle-zélande Grandeur Nature -

Vous re­chi­gnez à l’idée de mar­cher plu­sieurs jours en se­mi-au­to­no­mie ? Les al­ter­na­tives plus ac­ces­sibles sont nom­breuses en Nouvelle-Zé­lande. Outre les in­nom­brables iti­né­raires de marche à la jour­née qui en­vi­ronnent le moindre vil­lage, les grands es­paces na­tu­rels pro­té­gés re­gorgent eux aus­si de ba­lades et de pe­tites ran­don­nées. Vaste monde. Qua­torze parcs, dont cer­tains datent de la fin du XIXe siècle. Trois ré­serves ma­rines. Deux sites na­tu­rels clas­sés au pa­tri­moine mon­dial de l’Unesco… Au to­tal, c’est plus de 10 % du ter­ri­toire qui est sous haute pro­tec­tion en­vi­ron­ne­men­tale. L’île du Nord re­groupe quatre parcs : l’im­mense Ure­we­ra NP, qui abrite la der­nière fo­rêt pri­maire du nord ain­si que le spec­ta­cu­laire lac Wai­ka­re­moa­na, le Ton­gi­ro­ro (le plus an­cien de Nouvelle-Zé­lande, clas­sé en 1887 pour ses vol­cans ac­tifs et sa cul­ture mao­rie), l’Eg­mon­ton NP (très accessible, cen­tré sur le vol­can Ta­ra­na­ki, ou en­core Mont Ed­mon­ton), et sur la côte ouest, le Whan­ga­nui NP (ri­vière et fo­rêts).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.