LES PARCS NA­TIO­NAUX DE L’ÎLE DU SUD

Grands Reportages - - Dossier Nouvelle-zélande Grandeur Nature -

De l’avis gé­né­ral, l’île du sud,

est LE ré­ser­voir de grande na­ture de la Nouvelle-Zé­lande.

Elle re­groupe huit parcs sur des re­liefs et des bio­topes ex­cep­tion­nels. Du nord au sud ? Les sec­teurs cô­tiers de Abel

Tas­man Na­tio­nal Park font par­tie des sites les plus vi­si­tés pour ses plages et son ac­cès fa­cile. Suivent : le Ka­hu­ran­gi NP, très peu vi­si­té mal­gré sa sau­va­ge­rie. Le Nel­son Lakes NP, au nord de la chaîne des alpes du sud. L’Ar­thur Pass NP, hom­mage aux an­ciennes liai­sons est-ouest tra­ver­sant l’île du sud. Le West­land NP et le Pa­pa­roa NP en­serrent les hauts som­mets jus­qu’aux ri­vages de la côte ouest. Les cé­lèbres Mount As­pi­ring NP et Aoraki/Mont Cook NP, abritent eux les sys­tèmes mon­ta­gneux et gla­ciaires les plus im­por­tants de la Nouvelle-Zé­lande et pro­posent de très nom­breux

iti­né­raires fa­ciles dans leur pé­ri­phé­rie. Puis, vé­ri­table seigneur, le Fiord­land Na­tio­nal Park (le plus vaste de Nouvelle-Zé­lande) qui abrite des sys­tèmes de fjords (Mil­ford, Doubt­ful Sound) et des mon­tagnes ab­so­lu­ment uniques

sur le sud-ouest de l’île. L’ul­time parc est (presque) en­tiè­re­ment une île : Ra­kiu­ra NP oc­cupe l’es­sen­tiel de l’île Ste­wart, à 30 miles au sud du sud de l’île du sud, à la li­mite

des au­rores aus­trales…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.