EN 1907, TOS­CA­NI­NI PRIE LES DAMES DE LAIS­SER LEUR CHA­PEAU AU VES­TIAIRE ET FAIT CREU­SER LA FOSSE D’OR­CHESTRE

Grands Reportages - - Week- End Italie -

Ema­nuele. Un es­ca­lier dé­bouche sur une salle obs­cure dé­diée aux abs­trac­tions de Lu­cio Fon­ta­na. Un par­cours clair, évident, une ar­chi­tec­ture adap­tée aux oeuvres ex­po­sées, avec des échap­pées sur les édi­fices alen­tour.

re­lie le Duo­mo à la Sca­la. Four­mi­lière par­cou­rue par des mil­liers de vi­si­teurs at­ti­rés par les vi­trines des grandes marques alors qu’ils de­vraient le­ver les yeux vers le dé­cor somp­tueux. Le chef- d’oeuvre de Giu­seppe Men­go­ni, una­ni­me­ment ad­mi­ré à son achè­ve­ment, fut inau­gu­ré en 1878 par Vic­tor Ema­nuel II, pre­mier roi d’Ita­lie. Quant au mal­heu­reux ar­chi­tecte, long­temps vi­li­pen­dé, il y lais­sa la vie à cin­quante- deux ans, tom­bant d’un écha­fau­dage avant l’inau­gu­ra­tion… Struc­ture mo­nu­men­tale à trois étages en forme de croix la­tine dont les deux axes se croisent à 47 mètres de hau­teur sous un oc­to­gone cen­tral, elle as­so­cie, consé­quence de la ré­vo­lu­tion in­dus­trielle, un bal­con en fer for­gé – pri­vi­lé­gié alors dans le dé­cor ur­bain – au verre qui couvre la galerie et la cou­pole, et ouvre ces der­nières sur la lu­mière du jour – Mi­lan ayant re­çu l’élec­tri­ci­té en 1880. Le dé­cor est Re­nais­sance : pi­lastres, masques, car­touches, vo­lutes, co­quilles, feuilles d’acanthe et, sous l’oc­to­gone à quatre lu­nettes ( Amé­rique, Asie, Eu­rope, Afrique) et de­mi- lu­nettes sous les ar­cades, les ac­ti­vi­tés hu­maines ( science, in­dus­trie, agri­cul­ture, art). L’ama­teur d’art fe­ra alors quelques pas au sud vers la Pi­na­co­te­ca Am­bro­sia­na où, par­mi des chefs- d’oeuvre connus, il ad­mi­re­ra le Co­dex At­lan­ti­cus de Léo­nard de Vin­ci, et au nord, pas­sé la Sca­la, vers la Pi­na­co­te­ca di Bre­ra, dont le quar­tier épo­nyme ai­mante étu­diants des Beaux- Arts, ga­le­ries, bo­bos. Un charme fou, de pe­tits res­tau­rants sa­vou­reux côte à côte, dont le Na­buc­co. No­tons au pas­sage les grandes fa­milles – Vis­con­ti, Sfor­za,

La Gal­le­ria Ema­nuele II ( 1878), vé­ri­table « sa­lot­to di Milano » ,

La ri­chesse du dé­cor Art dé­co, des meubles et des oeuvres d’art de la Vil­la Nec­chi Cam­pi­glio, fa­mille mi­la­naise ai­sée, jus­ti­fie am­ple­ment sa vi­site.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.