À DÉ­COU­VRIR

Grands Reportages - - Bons Plans -

cher mais ex­cel­lence gas­tro­no­mique. Notre pré­fé­ré. Via Fio­ri Chia­ri 10 - www. na­buc­co. it

À cent mètres du mu­sée de la Science où vous au­rez ad­mi­ré les in­ven­tions de Leo­nar­do da Vin­ci,

est fré­quen­té par des gour­mets pen­chés sur leur as­siette. Ex­cellent. Angle Via San Vit­tore et Via Car­duc­ci. www. os­te­ria­car­bo­naia­mare. com

chic, dé­li­cieux et cadre ap­pré­cié – une cour in­té­rieure en été. Non loin de la place du Duo­mo. Via Ama­dei, 8 — www. dal­bo­lo­gnose. it Des­cen­dant de la place et de Cor­so Co­mo,

pour dé­jeu­ner ou dî­ner, sur le trottoir quand le temps le per­met. Cor­so Ga­ri­bal­di 117 — www. os­te­ria­bru­nel­lo. it

fast food à l’ita­lienne. On fait la queue pour ses pan­ze­rot­ti, chaus­sons gar­nis. Éga­le­ment piz­za et fo­cac­cia des Pouilles d’où la fa­mille est ori­gi­naire. Via San­ta Ra­de­gon­da, 16.

ce concept- store, fon­dé à Tu­rin en 2007 par Os­car Fa­ri­net­ti, ami et par­te­naire de Car­lo Pe­tri­ni, créa­teur de Slow Food, pré­sente une sé­lec­tion des meilleurs pro­duits ita­liens ain­si que livres et ob­jets liés à la cui­sine. Ma­ga­sin ou­vert de 10 heures à mi­nuit, res­tau­rants de 12 heures à 15 h 30 et de 19 à 23 heures. Piaz­za XXV Aprile, 10 — www. ea­ta­ly. it

naia Mare

Dal Bo­lo­gnese,

Os­te­ria,

Lui­ni,

Ea­ta­ly,

Car­bo-

Bru­nel­lo

LES MU­SÉES Ils sont gé­né­ra­le­ment fer­més le lun­di.

La Cène, fresque peinte par Léo­nard de Vin­ci sur un mur du ré­fec­toire de l’an­cien couvent de San­ta Ma­ria delle Gra­zie, une com­mande de Lu­do­vic Sfor­za, dit le Maure. Ré­ser­ver le plus long­temps pos­sible à l’avance. Une en­trée ( 6,50 €) par groupe de 30 per­sonnes toutes les 15 mi­nutes. Vi­site si­len­cieuse : au­dio- guide en fran­çais ( 3,50€), ou guide par­ti­cu­lier à ré­ser­ver par té­lé­phone ou sur In­ter­net. Vi­si­ter éga­le­ment l’église ad­ja­cente San­ta Ma­ria delle Gra­zie, fer­mée entre 12 et 15 heures. Piaz­za San­ta Ma­ria delle Gra­zie, 2. Tél. + 39 02 928 00 360 - www. ce­na­co­lo­vin­cia­no. net

Ce­na­co­lo Vin­cia­no.

le car­di­nal Fré­dé­ric Bor­ro­mée pour être Aca­dé­mie des Beaux- Arts, elle porte le nom de saint Am­broise, pa­tron de la ville. Par­mi ses tré­sors — Bra­mante, Bot­ti­cel­li, Ra­phaël, le Ti­tien, Ca­ra­vage, Tie­po­lo – deux en par­ti­cu­lier, le Co­dex At­lan­ti­cus, des­sins et notes de Léo­nard de Vin­ci, et L’École d’Athènes, car­ton pré­pa­ra­toire à la fresque de Ra­phaël ex­po­sée dans les mu­sées du Va­ti­can. Piaz­za Pio XI www. am­bro­sia­na. it

An­cien col­lège jé­suite, vou­lue par Ma­rie- Thé­rèse d’Au­triche dans le but d’ins­truire les étu­diants de l’École des Beaux- Arts et ou­verte au pu­blic dès 1809, elle abrite, dans un aus­tère et gran­diose édi­fice dé­but XVIIe, plu­sieurs ins­ti­tu­tions cultu­relles et les très grands de la pein­ture ita­lienne. Ex­po­si­tion « Pé­ru­gin et Ra­phaël, le Ma­riage de la Vierge » du 6 oc­tobre au 15 jan­vier 2016. Au 1er étage de la cour d’hon­neur. Via Bre­ra, 28 — www. bre­ra. be­ni­cul­turv. it

Pi­na­co­te­ca di Bre­ra.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.