LE TER­RI­TOIRE SE RÉ­JOUIT D’AT­TI­RER DÉ­SOR­MAIS L’AT­TEN­TION DES AMA­TEURS D’ES­PACES VIERGES

Grands Reportages - - Spécial Déserts Corse -

entre l’as­pect très “lit­to­ral” sy­no­nyme de loi­sirs, d’ex­tra­va­gance même et ce­lui de la Corse an­cienne qu’ils trouvent à deux cents mètres à peine de la plage. » La pré­sence de trou­peaux de vaches en li­ber­té tra­duit bien ce res­sen­ti évident lors­qu’une corne, puis deux, pointent leur nez en bord de mer sur la plage d’Os­tri­co­ni à l’ouest. Pai­sibles, les ani­maux ont in­ves­ti les ri­vages mais oeuvrent avant tout à ou­vrir le ma­quis qui a pris pos­ses­sion des lieux de­puis que l’homme s’est re­ti­ré. Aus­si, la nature a- t- elle re­trou­vé sa pré­émi­nence. Les na­tu­ra­listes se piquent de ré­per­to­rier toutes les es­pèces – la faune n’est pas en reste, du roi san­glier aux fau­vettes, lé­zards et autres goé­lands… – qui s’épa­nouissent sur ce site pro­té­gé : oli­vier sau­vage et len­tisque près du lit­to­ral, ar­bou­sier, chêne vert et bruyère en mi­lieu plus frais et im­mor­telles, ro­ma­rin, cistes ou la­vande par­mi les roches. Au­tant dire que la vue n’est pas l’unique sens conquis par les lieux comme le confient Jean- Jacques et Éve­lyne, tou­ristes re­trai­tés ori­gi­naires du Sud- Ouest, en vil­lé­gia­ture : « De­puis la route vers Ajac­cio, nous avions vue sur le dé­sert des Agriates. Nous avons été frap­pés par les odeurs et la mer au loin, avec ces plages vrai­ment très belles. La route grim­pait et tout ce­la avait l’air in­ac­ces­sible même si l’on avait en­vie de tra­ver­ser la vé­gé­ta­tion très dense, de se perdre et de voir ce qu’il y avait au bout de l’ho­ri­zon. C’est notre ré­gion pré­fé­rée de Corse, on trouve des coins su­perbes à Saint- Florent, Cal­vi, des vil­lages per­chés à des hau­teurs ver­ti­gi­neuses d’une grande beau­té… »

que les chèvres de Yan­nick et Na­tha­lie An­to­ni­ni, che­vriers à Mon­ti­cel­lac­ciu, dans la par­tie ouest des terres, vivent leur vie par­mi les pins le mois de juillet ve­nu. Ils fi­gurent par­mi les ul­times re­pré­sen­tants d’une pro­fes­sion ja­dis nour­ri­cière. Pour Jean- Michel Cas­ta, vé­ri­table mé­moire lo­cale,

C’est là- haut, en fo­rêt de Tar­ta­gine

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.