« DE LA VRAIE NA­VI­GA­TION, PAS DU TOU­RISME »

Grands Reportages - - Côte Bleue -

« Ce­la fait plus de dix­sept ans que j’en­cadre des stages et des sor es à Mar­seille et dans les Ca­lanques. Et la ri­chesse des côtes, des pas­sages d’îles en îles, des tra­ver­sées et des sec­teurs me laissent tou­jours aus­si heu­reux de na­vi­guer ici. Tu peux ra­ser des cailloux là où un Zo­diac ne passe même pas. Ou frô­ler la sen­sa on du grand large, en pleine mer. Tu as le choix de plein d’i né­raires ou de sec­teurs, en fonc on du vent, de la mé­téo… Je n’ai pas ins­tal­lé ma base à Mar­seille par ha­sard : ga­min, mes pa­rents, très « 68 », nous em­me­naient dé­jà dans les ca­lanques mar­cher. On grim­pait. On bi­voua­quait dans ces mondes si sin­gu­liers. Au­jourd’hui, c’est to­ta­le­ment in­ter­dit, bien sûr. Mais je me sou­viens très bien, cô­té kayak, de raids de plu­sieurs jours comme Mar­seille­La Ciotat, où l’on pou­vait se re­trou­ver ab­so­lu­ment seul, à la fin du jour, dans des coins aus­si su­blimes que Mor­giou, Su­gi­ton ou le cap Canaille… Au­jourd’hui, mon site fa­vo­ri, pro­ba­ble­ment c’est Riou. En été, on est loin de l’af­fluence d’En Vau. Pas de nave es. C’est le monde des oi­seaux et de la so­li­tude, un peu mys­té­rieux, un peu à l’écart. Avant, je fai­sais du kayak de ri­vière. Mais il m’a vite man­qué quelque chose d’es­sen el : la di­men­sion du mi­lieu. La di­men­sion de la mer. Sa di­men­sion contem­pla ve. Sa force. Sa li­ber­té. Sans ou­blier, tech­ni­que­ment, ses contraintes spé­ci­fiques. On peut un peu vite prendre la Mé­di­ter­ra­née pour une « pe te mer ». Un coin fa­cile. Ce n’est pas le cas. En kayak, il s’agit de vraie na­vi­ga on, pas de tou­risme. Le must, pour moi ? Na­vi­guer sur plu­sieurs jours de stage. Et mê­ler l’ap­pren ssage ou le per­fec

on­ne­ment des tech­niques du kayak de mer… à la beau­té des sor es. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.